AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

mardi 17 août 2010

Chronique d'un jour...




Alain refait la chambre du fiston 
qui n'est plus à la maison depuis trois ans, il fallait donc commencer à évacuer le fait qu'il vivait sa vie ailleurs, puis tout en gardant ses souvenirs d'enfance, songer à  mettre un petit coup de blanc et de couleur sur les murs..
La maison sent la peinture, Alain souffre des surprises que réserve ce genre d'aventure, par exemple la petite fente du plafond qu'il n'avait pas vue et qu'il rencontre après avoir passé la première couche...

Pendant ce temps n'étant vraiment pas utile pour ce genre de travaux si ce n'est celui d'avoir des idées -Hic!-
je vaque...

"En cuisine" j'ai tenté les fleurs de courgettes farcies à ma façon
Je vous donne la recette car c'est très bon, sans viande, que du légume et un peu de fromage.
Je suis donc allée chercher les fleurs dans le jardin du voisin: une douzaine.
Dans une poêle j'ai mis coupées en petits dés:
1 belle courgette de Nice
1 belle tomate cœur de bœuf du  même voisin
1 gousse d'ail, 
1 bel oignon,
sel,  poivre, origan.

Une cuisson rapide dans l'huile d'olive de Toscane, il faut que cela garde de la tenue, pas de ratatouille.
Pendant ce temps on fait cuire dans une casserole et de l'eau salée  une tasse de riz rond 10 min.

J'ai mélangé le tout avec un œuf entier battu, et 2 grosses cuillerées à soupe  de brousse -j'essaierai la prochaine fois avec de la ricotta-.

Dans un plat à gratin j'ai mis au fond une  autre tomate  cœur de bœuf coupée en tranches épaisses,  sel, origan, un peu d'huile et après avoir farci délicatement les fleurs de la préparation  j'ai posé celles-ci sur le  dessus en  parsemant d'un peu de parmesan.
Une trentaine de minutes  au four pas trop chaud en surveillant.
Un petit régal, léger, pas gras, savoureux,  le tout  accompagné d'une salade.



J'ai eu également le temps de prendre quelques photos 
des hibiscus moscheutos et des normaux.





Le jardin est encore vert cette année, la canicule n'a pas eu raison de sa santé.
Puis j'ai rencontré cette épeire fasciée.
brrrrrrrrrrrrrrrrr!!!

Quelle merveille  mais elle fait très peur...


Pour moi ce sont encore  les vacances!!!!

N'est-ce-pas Ninou?



POST SCRIPTUM 
J'avais préparé un petit dessert ce matin qu'il fallait manger frais...



Soupe de pêches de vigne au Pinot noir et à la cannelle

8 pêches de vigne
200gr de sucre christallisé
1 jus de citron
2 bâtons de cannelle
1 zeste de citron
20 cl de Pinot noir

Peler les pêches, les couper en 6 quartiers
Dans une casserole, mettre le Pinot, le jus de citron, le sucre, les bâtonnets de cannelle, le zeste, et les quartiers de pêches que l'on mélange délicatement.
Faire frémir quelques instants. Mettre dans une terrine, couvrir de papier sulfurisé et garder au moins 2 heures au frigo.
Si vous ne trouvez pas de pêches de vigne vous avez la possibilité de faire ce dessert avec les pêches normales.


 

Et pour vous endormir en douceur... après Brunetti, un extrait de conte du XXVIIème.

Le jardin des fées
 La plus vieille mit ses doigts dans sa bouche, et siffla trois fois, puis elle cria: "Abricots, pêches, pavies, brugnons, cerises, prunes, poires, bigarreaux", melons, muscats, pommes, oranges, citrons, groseilles, fraises, framboises, accourez à ma voix.
- Mais, dit la reine, tout ce que vous venez d'appeler vient en différentes saisons.
- Cela n'est pas ainsi dans nos vergers, dirent-elles, nous avons de tous les fruits qui sont sur la terre, toujours mûrs, toujours bons, et qui ne se gâtent jamais."
extrait de "La chatte blanche" de Madame d'AULNOY

Bonne soirée


11 commentaires:

  1. Il y a d'abord le plat en lui même qui est magnifique et puis son contenu qui est bien alléchant...mais où irais-je moi cueillir ces fleurs de courgette? Il fait un temps d'automne et le jardin de mon voisin est plus accueillant pour le béton( brossé chaque jour, que pour les rangées de légumes.

    Sur le marché? J'en doute.

    samedi, j'avais préparé les petits toasts avec les crottins, et c'était délicieux...mes photos sont moins belles et je n'avais pas non plus de si beau plat... :-)


    Les hibiscus me font toujours penser à mon enfance africaine..
    Bonne soirée.
    Danielle

    RépondreSupprimer
  2. l'épeire est assez photogénique! .. je suis encore en vacances...et je me délecte chaque jour du spectacle de la nature : fleurs, fruits,papillons..tes hibiscus sont magnifiques et les plats donnent faim!! au secours!...

    RépondreSupprimer
  3. Que de belles et bonnes choses dans ton billet, un vrai repas du sud.
    Tes photos sont ravissantes, j'admire!
    Pour la première fois j'ai regardé l'inspecteur Brunetti, c'est vrai il y a de belles vues de Venise...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. Ah! La peinture des plafonds! Il faut surtout penser à protéger ses cheveux et ses lunettes...
    Merci pour les recettes fort joliment présentées (j'imagine que votre voisin était invité à la dégustation), pour les fleurs et l'extrait du conte. Quant à l'araignée, elle n'est pas si antipathique. Elle disparaîtra sans doute aux premières nuits de gel de l'automne.
    Bonne soirée à vous et un câlin à Diva!
    Anne

    RépondreSupprimer
  5. Cet article est un scandale Martine ! ;-)
    Il est minuit et tu me donnes envie de déguster ces tentantes fleurs de courgettes farcies... La soupe de pêche n'est pas mal non plus d'ailleurs...
    Ouf ! je n'ai pas eu envie de manger les fleurs d'hibiscus... ;-)
    Quant à l'épeire, je commente comme toi : Brrrrrrrrrrrrrr........

    Pour la peinture de plafonds, je compatis et suis tout à fait solidaire avec le peintre...

    RépondreSupprimer
  6. Que de merveilles tu nous réserves aujourd'hui !
    J'ai dit à Toti : va faire un tour sur "les Idées Heureuses"...
    Quant aux photos du jardin : splendides !
    Je pense qu'il faut qu'Alain peigne souvent, ça te rend encore plus créative...

    RépondreSupprimer
  7. Arrrgh ! Ces fleurs de courgettes ont l'air succulentes ! et farcies exctement comme il faut ! C'est une bonne idée de mettre du riz, cela doit donner du corps à la farce.
    Nous n'avons malheureusement pas de voisin qui cultive des courgettes...

    Nous avons regardé aussi Brunetti (tout en l'enregistrant)pendant que Norma peignait... Le personnage de la mère est finalement le plus réussi alors que je ne m'en souviens pas dans les romans. Je reste sur ma première impression : c'est très bien filmé, il y a de très belles vues de Venise, mais les intrigues sont vraiment très faibles et les personnages souvent caricaturaux.
    Venise vue par une Américaine et revisitée par des Allemands...
    Ca ne vaut pas "Wallander" avec K. Brannagh...

    RépondreSupprimer
  8. ...Pour continuer sur la réflexion de Totirakapon...la mère de Brunetti n'intervient pas dans les romans..elle est placée dans une maison de repos et elle n'a plus toute sa tête. Même réflexion pour les enfants qui interviennent dans les enquêtes..ce qu'ils ne font pas dans les romans d'ailleurs je pense qu'ils sont plus jeunes...et les intrigues sont très résumées..mais pour Venise....ça vaut le coup!

    RépondreSupprimer
  9. Quelle surprise Martine! On passe de la chambre du fiston à la jolie cuisine qui sent bon les fleurs de courgettes farcies, sans oublier le petit tour dans le jardin, le coucou à l'araignée, et hop que me sers au passage, et une louchée de sirop de pêche pour Georg-Friedrich, ni vu ni connu, comme tout cela est vivant et superbement illustré! C'est malin, mais maintenant j'ai faim! Des bises et à très bientôt

    RépondreSupprimer
  10. Super veinarde va... d'abord tu as un mari bricoleur (mon dieu quel bonheur, bis, d'avoir un mari qui bricole, etc etc)... ensuite il doit être tout gentil et pas râler quand il a les mains dans les outils... ensuite ta voisine a des fleurs de courgettes, ensuite tu as fait un plat miam miam, ensuite ton araignée a bien pris la pose... enfin la vie est belle pas vrai... pas trop envie que les vacances s'arrêtent mais bon !!
    sais-tu que j'ai justement pensé au mariage de marine et à sainte claire quand nous étions sous la pluie à Sanxay, en me disant "voilà, personne n'a songé à porter des oeufs à sainte claire avant et voilà ce qui arrive !!"

    RépondreSupprimer
  11. ..sauf que porter des oeufs à Sainte Claire ne garantit rien.:-)) ..et ma foi, ne dit-on pas "mariage pluvieux, mariage heureux"???

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées