ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

mardi 10 mai 2011

AVANT MON DEPART POUR PARIS...


QUELQUES IRIS DE CHEZ NOUS

dans le silence apaisant,
accompagné du seul bourdonnement 
des butineurs ailés 
et des rires des hirondelles en vadrouille.




























 Douce journée remplie de  bonne humeur.

11 commentaires:

  1. AH chouette !!! c'est la saison des iris ... et ta collection est un vrai plaisir à admirer, chaque année un bonheur nouveau

    RépondreSupprimer
  2. Très beau vraiment . j'aime le rire des hirondelles !!!
    Bises Louise

    RépondreSupprimer
  3. Une magnifique collection, c'est ma fleur préférée, je suis comblée.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle magnifique fleur aux pétales ourlés de velours. Je n'ai qu'un seul iris dans mon jardin. Il vient de fleurir et il est exactement de la couleur de celui de ta quatrième photo. J'adore ! Mais il faut absolument que je lui offre de la compagnie avec d'autres variétés...
    Bon séjour parisien à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Il s'agit de "Galant moment", une merveille très florifère et qui sent très bon.

    RépondreSupprimer
  6. Bon voyage à Paris, je pense qu'il y a des visites d'expos dans l'air et de la musique pour les soirées. Ces iris sont splendides ici la floraison est passée et la sècheresse fait des dégâts.

    RépondreSupprimer
  7. Les couleurs de ces iris sont magnifiques! Belle journée, Martine!
    Anne

    RépondreSupprimer
  8. Comme ils sont beaux ! J'aime particulièrement les blancs avec leur jupon à volants ! Belle journée et merci infiniment pour tes mots touchants !

    RépondreSupprimer
  9. très jolle collection...aux couleurs subtiles!

    RépondreSupprimer
  10. Quelles beautés ! J'avais divisé les miens l'an passé et cette année ils sont moins nombreux. J'adore cette fleur. J'ai justement publié un billet dimanche avec des photos prise après une averse.
    Belle fin de journée,
    amitiés fleuries,
    Nath.

    RépondreSupprimer
  11. Les iris sont en avance, au château de Vullierens. Comme il n'y avait plus que les tiges des tulipes dans le jardin de la ville de Morges. les promeneurs n'avaient plus qu'à se régaler de l'exposition de céramiques qui courait le long des quais.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées