AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

samedi 27 février 2010

Le marchand de sable va passer;


"Que ne suis -je la fougère
Où, sur la fin d'un beau jour,
Se repose ma bergère
Sous la garde de l'amour.
Que ne suis je le zéphyr
Qui rafraichit ses appas,
L'air que sa bouche respire,
La fleur qui nait sous ses pas"
sur une musique de Pergolèse

"Adiéu paure, adiéu paure,
Adiéu paure Carneval
E tu t'en vas, e iéu m'en veni
a si reveire l'an que vèni"
chant traditionnel  niçois
(le carnaval de Nice se termine demain soir avec l'incinération du Roi en soirée)

Sur la même mélodie finale : "Bonne nuit les petits"


5 commentaires:

  1. J'irais bien me recoucher en ce Dimanche matin rien que de voir Nounours ... Toute mon enfance sur la petite télé, avec une seule chaîne en noir et blanc de la marque Radiola, que notre père avait acheté ! Elle était arrondie aux angles et laquée vert clair très tendance à l'époque ! Souvenirs, souvenirs ...
    Bon Dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce très joli poème et bonne fin de Carnaval à Nice!
    Je me rappelle maintenant grâce à votre publication Nounours, Nicolas, Pimprenelle et le marchand de sable. Merci aussi pour ce souvenir d'enfance, dans la lignée de "la ronde des bébés".
    Bon dimanche!
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. :) Moi aussi on me disait que le marchand de sable allait passer. Comme je m'apercevais que les "grands" faisaient pas mal de bêtises, et des "grosses", j'y croyais à fond :)) Non mais franchement, du sable...

    RépondreSupprimer
  4. Petite, j'allais toujours me coucher après avoir regardé Nounours, Nicolas, Pimprenelle et le marchand de sable... Quel bon souvenir que cette petite "musique de nuit"... ;-)
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Encore un bon souvenir, (pas de mon enfance !) et ces quelques notes de flûte d'une tristesse...A presto !

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées