AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

dimanche 12 février 2012

UNE SOIREE AU THEATRE




 Toujours difficile, 
LA PHOTO!
Un souvenir du salut,
applaudissements bien mérités.
Deux acteurs que l'on connait par la télévision,
talentueux, à fleur de peau,  un jeu puissant et sensible.






C’est un polar théâtral diabolique et haletant signé Keith Huff descente aux Enfers de deux flics Américains,  une tragédie moderne, noire, sans concession. C’est une histoire d’hommes, de fraternités et de trahison. 








Note d’intention de Benoît Lavigne
"C’est un voyage fulgurant et éprouvant dans les rues de Chicago. C’est du théâtre brut de chair et de sang comme j’aime, qui va au cœur de l’être humain, de sa complexité, de sa beauté et de sa noirceur.
C’est un langage percutant mélange d’actions, de narrations et de flashbacks qui nous entraîne loin des clichés et du mélodrame, nous plongeant dans la tête de deux amis, collègues de boulot, unis à tout jamais. Je veux une mise en scène au scalpel, nerveuse, un face à face poignant entre deux hommes au bord du gouffre que tout unit, que tout sépare.
Je veux mettre à nu leurs fragilités, leurs blessures et traquer leurs vérités, leurs démons. Je veux explorer ces instants où l’existence bascule, où l’homme confronté à lui même doit choisir le sens de sa vie. Je veux que l’on ressente l’extrême solitude, le désespoir de ces êtres qui ne sont en rien des héros et qui sont chaque jour confrontés au pire de l’espèce humaine. Mais aussi montrer la force incroyable de leur amitié.
On devra donc être en immersion totale dans le quotidien de ces policiers, voir combien leur famille sont brisées, combien la drogue, l’alcool, l’argent gangrènent leurs âmes. Keith Huff met à jour la collusion existante et glauque entre flics et voyous, ces deux faces d’une même obscurité.
Il nous offre surtout le portrait bouleversant de deux hommes pris au piège et qui face au chaos essaient désespérément de ne pas sombrer. Il nous montre leurs désirs de s’élever, de sortir de leurs conditions de simples flics et leurs incapacités à y parvenir ensemble.
Et tout cela il le fait en nous proposant une mosaïque de points de vue, enrichissant ainsi notre regard sur cette histoire. J’ai aimé immédiatement ces deux personnages, la violence, la drôlerie parfois, l’humanité qui est en eux, ils sont comme les deux faces d’un même miroir qui nous révèle et nous bouleverse.
Un espace vide où la pluie omniprésente fatigue les corps et les pensées sera notre décor. La lumière, la vidéo tailleront les mots, les regards et les silences.
La musique, elle, dévoilera l’âme de Chicago du Jazz au Hip Hop, de la House Music au RN’B.
Il me fallait des écorchés vifs pour incarner Denny et Joey, Olivier Marchal et Bruno Wolkovitch, acteurs sensibles et magnifiques, sont ceux là. Avec eux, je suis heureux de créer en France «Pluie d’Enfer » qui je l’espère ne vous laissera pas indemne."



Bruno WOLKOVITCH
et "Le Ninou" que j'ai envoyé pour la signature
pendant que je tentais l'image...



 
 Acteur  discret
mais disponible pour les autographes.
Je l'adore particulièrement, 
question de goût, Mesdames...



  
Olivier MARCHAL
Quelle gentillesse, quelle disponibilité, 
proximité sincère avec son public,
sans défaillance.
Un autre amour!!!








 Une petite dernière
Sourire immortalisé.


Un excellent moment, dense,  1h20 de prise de scène, où vous écoutez, sans relâcher l'attention, dans une ambiance sombre, un décor noir, deux chaises, la pluie tombe, coup de pétard qui vous fait sursauter, la narration vous accroche, du film noir acté avec violence, sensibilité, émotion. Aucune déception à voir ces deux hommes mettant en place un dialogue rapide, nerveux. Les faits s'enchainent dans un laps de temps court, paradoxe avec l'histoire qui elle raconte des faits vécus et passés sur une durée plus étalée. 
L'adaptation du texte est remarquablement bien faite.

A voir si cela passe près de chez vous.


A la sortie du théâtre Princesse Grace
Monaco by night


Bon dimanche, 
je vais préparer mes panais...
en écoutant Whitney









9 commentaires:

  1. A lire ton compte-rendu, on a l'impression que des spectacles de la qualité de celui auquel tu as assisté, plongent dans un univers plus proche de la réalité que certains documentaires. La force directe du théâtre et l'extraordinaire présence des comédiens y contribuent. Merci de partager tes émotions. Je te souhaite une belle semaine.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Deux acteurs que j'aime ...
    Tu as eu de la chance ...
    Bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. En ce moment, l'enfer nous donne surtout de la neige.

    RépondreSupprimer
  4. Avec GF vous avez l'art des rencontres intéressantes !

    RépondreSupprimer
  5. Des soirées mémorables et des temps forts avec les artistes! Une belle récompense!
    Un petit jeu t'attend chez moi seulement si cela te fait plaisir d'y participer.
    Je te souhaite une très belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Martine. J'aime bien aussi Bruno Wolkovitch qui a selon moi beaucoup de charme. Lui et Olivier Marchal sont de bons comédiens et d'après l'extrait que tu nous as proposé, j'ai l'impression que la mise en scène est très dynamique et les sert bien. On ne doit en effet pas s'ennuyer pendant cette pièce. Merci de nous en avoir parlé et merci aussi pour m'avoir permis de réécouter la voix sublime de Withney Houston. Une chanson dont je ne me lasse pas.
    Bonne journée à toi Martine

    RépondreSupprimer
  7. Les acteurs sont souvent à fleur de peau quand ils se mettent dans la peau d'une fleur ;) Bise

    RépondreSupprimer
  8. Tu donnes en effet, vraiment envie d'y aller, on imagine bien l'ambiance, et le talent des acteurs ! Noté dans un petit coin de mémoire, au cas où !!!

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées