ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

vendredi 13 novembre 2009

Les Idées Heureuses


Voila ce qui nous a occupé durant les congés de la fin octobre: la conception d'un journal interne au CNRR qui narre les expériences diverses autour de la pratique et de l'enseignement des musiques dites anciennes -que j'aime bien nommer "musique tout court-.
Nous éditons deux fascicules par an, beaucoup de travail particulièrement pour Alain qui en fait se retrouve engagé pour me faire plaisir; il a la mission la plus délicate et la plus pénible, celle de la mise en page.
Réception des articles de fond, les délais sont à peu près respectés pour les envois, on doit être complaisant car ce n'est que du bénévolat.
Mise en page, recherche d'iconographies, les concerts, les auditions, quelques petites pensées, les projets de l'établissement, il est important de faire savoir ce qui peut se passer dans un grand bâtiment comme le nôtre: cent vingts professeurs, mille huit cents élèves, une trentaine de personnes pour l'administration, 15ooo m2 de superficie, c'est tout de même énorme pour un lieu de partage de la musique.
Puis, très fastidieux lecture, relecture, recherche des erreurs qui se glissent entre deux mots, photos qui perdent leur cadrage...n'oublier personne.
Une fois ce travail accompli, on peut le faire imprimer: pour ce numéro "spécial orgue" une belle récompense, il est en couleur.
Le premier
livret comportait huit pages, le second douze, le numéro 9 en a ... quarante.
Le cercle s'agrandit un peu à chaque fois, plaisir des échanges particuliers entre musiciens interprètes et enseignants. Des expériences venues de France et de Navarre.
Pourtant à chaque nouveau livret je me pose toujours les deux mêmes questions: pourquoi entreprendre pareille mission ? Aura -t-on l'énergie de faire un prochain numéro?


un petit journal interne au CNRR de Nice,
"Les Idées Heureuses".

3 commentaires:

  1. Bien sûr qu'il faut continuer! C'est important pour tous: ceux qui participent à sa création et qui trouvent là une autre matière à expression, les lecteurs initiés et les autres, qui découvrent cet univers passionnant de la musique et tous ceux pour lesquels ce magazine est un moyen d'échange. J'oserais même suggérer qu'il serait peut-être intéressant de ne pas le laisser en "interne" mais, en petit nombre pour commencer, d'en proposer des exemplaires en diffusion plus large. Je suis certaine que vous seriez surprise du public intéressé.
    Quant à l'énergie pour continuer, je n'ai aucun doute: c'est vous qui nous montrez l'exemple; donc, pas question d'abandonner! Et partager cette expérience doit être un moment exceptionnel dont il serait dommage de se priver.
    Auront-nous ici, sur votre blog, d'autres extraits?
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. En accord avec Anne, il faut continuer ce travail d'écriture et le diffuser...c'est magnifique.

    RépondreSupprimer
  3. Bravo ! Quel travail bien fait ! J'admire tout simplement et vous encourage à continuer, bien sûr !!!!!!!!
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées