ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

vendredi 16 octobre 2009

Le violon noir.

Il est des nuits d'insomnie, où il est bon de saisir le petit livre en attente sur la table de chevet, moment privilégié de silence, émotions amplifiées...

"Venise n'est pas une ville, c' est un songe posé sur le bord de la mer"

Venise, XIXe siècle. Les guerres napoléoniennes font rage à travers l’Europe. Johannes Karelski, un jeune violoniste de talent, est enrôlé dans l’armée française et est blessé au combat. Il sera alors cantonné à Venise, la Sérénissime, et logera chez un mystérieux luthier du nom d’Erasmus, amateur de jeux d’échecs et d’eau-de-vie. Les deux hommes, unis par leur passion de la musique et du violon, se rencontrent comme si c'était un signe du destin, et une relation forte va se nouer entre les deux. Johannes lui parle de sa vie vouée au violon depuis son plus jeune âge, ainsi que de l’opéra qu’il prépare depuis longtemps sans jamais en arriver à bout. Erasmus, quant à lui, lui raconte sa jeunesse dans les ateliers de Stradivarius et du mystérieux violon noir, l’instrument parfait et véritable chef-d’œuvre créé à l’image d’une femme, une merveilleuse cantatrice et l’amour de sa vie.

8 commentaires:

  1. BONJOUR,
    EST-CE UN THÈME SOUVENT TROUVÉ...L'INSTRUMENT QUI REMPLACE L'ÊTRE DISPARU?

    ANNE

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette suggestion de lecture! Je vais le prendre à la biblio aujourd'hui s'il est disponible.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui, ente Venise et Stradivarius, cela peut être passionnant, merci de la suggestion. D'autant que je ne connais pas Maxence Fermine...
    Quant aux nuits d'insomnie, j'espère qu'elles ne sont pas si nombreuses que cela et qu'elles ne cachent pas de soucis...

    RépondreSupprimer
  4. Non, non, ça arrive quand j'ai du retard dans le travail, cela me réveille et alors je cherche un moyen d'y remédier après avoir travaillé...j'avais un concert hier et la pagination des pièces n'était pas prête!!! Ce ne sont que des soucis matériels, ça s'arrange.

    RépondreSupprimer
  5. Votre description me donne envie de lire ce nouvel hommage à Venise.
    Anne

    RépondreSupprimer
  6. voila un livre à chercher pour les jours à venir

    RépondreSupprimer
  7. Voila qui va me faire passer quelques heures à la clinique

    RépondreSupprimer
  8. Je me souviens d'un voyage à Crémone....merci je vais essayer de le trouver.Aujourd'hui j'ai découvert un petit livre de Simonetta Greggio "étoiles"...et j'ai pensé à vous.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées