PRIMAVERA...

PRIMAVERA...
MARS... LE PRINTEMPS ARRIVE A PETITS PAS...

Membres

vendredi 26 août 2011

CES JOURS-CI...


 je suis baignée par les harmonies de
Maurice RAVEL











"Je ne souhaite pas que l'on interprète ma musique;
il suffit de la jouer..."




Bonne soirée


mercredi 24 août 2011

LE CLAVECIN AVAIT DES AILES


La série des aventures du "clavecin ailé" 
s'est terminée dans la bonne humeur.

OH HISSE!


On l'a hissé  avec force bras masculins, Alain supervisant les opérations, et sans trop de difficulté, l'instrument précieux a fait son travail avec son assurance habituelle, un accord un peu bizarre du à celui de l'orgue lui même en désaccord avec un " mésotonique" un peu spécial (nous avons en effet des tempéraments, c'est à dire des grilles d'accord spécifiques suivant les époques et les styles de musiques, faisait appel à de bonnes  tonalités, et en rendant les autres un peu étranges, ce qui s'est passé avec la pièce soliste.)
 Il faisait très chaud, la température ambiante faisant monter le diapason... tiens lui aussi!



René Saorgin à la tribune de l'orgue
des frères Grinda

Le concert avec René SAORGIN a été un vrai cadeau.

Jouer ensemble quelle joie.
Pour ma part c'est un Maitre de l'orgue que je connais depuis que je suis petite musicienne. Il était un professeur reconnu dans notre conservatoire, et lors de déplacements à l'étranger, lorsque je disais que je venais de Nice, la seule personne qui était accolée au nom de cette cité d'Azur était Saorgin- alors que notre directeur était Pierre Cochereau-.

Une  référence dans le monde de la musique baroque.



Une vidéo pour immortaliser l'instant


Le clavecin après avoir fait son voyage en sens inverse, est à nouveau   dans le salon avec son autre copain, l'italien. 
Je vais devoir remonter le diapason, tranquillement.
 Il a accompli sa mission, fidèle serviteur, comme à son habitude et peut prendre un peu de repos.



 de vive voix...


 Je vais tacher de profiter de cette ligne droite, avant...
n'en parlons pas!


C'est la canicule chez nous, été tardif, le jardin me tend les bras, assoiffé, je fais ce que je peux pour le soulager, taillant, pour qu'il ait un peu moins d'énergie à déployer.
Cependant il est encore beau, jardin du sud qui attend l'été indien pour se refaire une beauté avant la période où il se déshabillera.
J'ai remis de l'ordre dans les iris, taillé les lavandes, déplacé quelques vivaces. Cela matinalement.

Pas de figue cette année en raison de ce violent orage de grêle en juin qui s'est abattu sur le secteur avec une violence exagérée, déversant des grêlons comme des œufs de caille.
Il n'y aura pas de confiture  de figue, celle que je préfère.
L'an prochain...



Les journées sont plus courtes toutefois, déjà la lumière matinale se fait plus tardive.
Cette saison est encore passée bien vite.
Profitons de ces dernières journées en toute sérénité. 

Belle Journée

jeudi 18 août 2011

LE PROCHAIN...




Ce sera  un nouveau délice,
chaque page étant une suite de  friandises
  dont l'on savoure les  mots choisis.

Écoutez -là... 
et appréciez sa manière de s'exprimer.



-"...C'était la première année où les filles étaient autorisées à faire du grec..."


C'est en  cherchant une image pour illustrer le  livre que
j'ai découvert cette expression* qui résume ce que peuvent nous dire à tout va nos tendres et grands enfants:

-"T'inquiète, m'am*"

En argot cela se traduirait par : 
"Laisse flotter les rubans*"

COOL! 
LOL!

C'est plus imager,
vous ne trouvez pas?



Douce nuit 
et belle journée pour demain


mercredi 17 août 2011

PROCHAIN CONCERT...




Après l'orgue de la  Brigue


ce sera celui de l'Escarène fabriqué 
par les frères Grinda
mais  je n'en  jouerai point.


Ce sera sous les doigts de 
René SAORGIN 
qu'il résonnera 




Je serai quant à moi attelée à mon cher clavecin.
Il faudra le monter à la tribune, 
c'est le soucis de vendredi! 


mardi 16 août 2011

COMMENCE CE MATIN...



entre deux accords du Padre Soler

et quelque polyphonie de JSB 




je l'aurai terminé demain!
c'est sûr et certain.



samedi 13 août 2011

UN DEBUT DE WEEK-END


Quelques gorgées de jus vitaminé
en ce début de week-end 
du 15 août







Cette musique me revigore, 
je  prends mon café du matin,
accompagné de sa tartine de pain complet légèrement grillée,
le petit pot de confiture de figue ayant été légèrement entamé.


La Brigue

Je vais devoir me préparer pour le concert de demain, à la Brigue. J'ai fait mon petit voyage en train hier pour répéter sur l'orgue. Très agréable, une petite heure passée en compagnie des marcheurs émérites, touristes sportifs, heureux d'être accueillis par un ciel bleu dans ces belles montagnes de la Roya.

Intérieur de l'église saint Martin 

 
J'ai pu ranger mon matériel musical en toute tranquillité et terminer  le livre de Jacqueline de Romilly que j'ai beaucoup savourer.

Louis Bréa: La nativité
  1514

 
L'orgue est superbe: dans le  style du gout théâtral  qui était en vogue au XVIIIème dans ces régions, comme celui que nous possédons à Contes.
Il fut fabriqué et installé dans l'église Saint Martin en 1849 par le facteur Lingiardi.
Une histoire passionnante autour de  ces orgues italiens dans cette merveilleuse vallée de la Roya-Bévéra.


 Détails de l'autel dédié à Notre Dame des Neiges


Difficulté qui m'attend : le clavecin sera dans la travée centrale,  j'espère que nos duos seront bien en place. 
Demain on voit ou plutôt on écoute...


Orgue des frères Lingiardi 
 
 
Je vous souhaite un excellent week-end de
la Sainte Marie
 
 
Sébastien Fuseri de Fossano
1507

  
A très  bientôt...


mercredi 10 août 2011

IL Y A AUSSI


...les douceurs de la lecture.

en ce moment entre les photos de Venessia
et quelques notes de clavecin


"Ce livre est fait de souvenirs et de rêveries : il évoque des objets familiers dont chacun porte la trace de ce qui fut ma vie. D'ordinaire, on les voit à peine ; on y est habitué, on ne fait pas attention. Mais il se trouve que, parfois, à l'occasion de n'importe quoi et d'un simple instant d'attention donné au passage, on retrouve un peu des souvenirs qui, avec les années, s'y sont attachés. C'est une expérience très simple et très singulière. J'ai voulu tenter de la décrire, sans modifier en rien la vérité ; elle est parfois simplette, parfois naïve, mais peu importe : pour une fois j'ai voulu la dire juste comme elle était, sans rien inventer, sans rien ajouter ni corriger"

dimanche 7 août 2011

ELIO M'A FAIT PENSER A L' EGYPTE?





Après cette semaine où l'on a cru ici que c'était l'été,
la pluie est revenue, je ne vois pas la colline en face, nimbée de son châle grisâtre, pudeur qui pourrait m'exaspérer si je ne pensais pas à mes copinautes qui, elles, sont souvent noyées de chagrin en cette période estivale avec cette anticyclone nommé "des Açores"   qui ne peut lutter contre  ces masses nuageuses, ayant décidées de passer leurs vacances à nous ennuyer.



En lisant le blog d'ELIO  j'ai repensé à l’Égypte que j'avais rencontrée il y a de cela quelques années-invitée par le petit frère-  j'ai eu l'Idée plaisante en ce début de matinée de me replonger dans les albums -"les" car il y a eu pas mal de photos papier, et je n 'avais pas encore d'appareil numérique à ce moment là-.
Les photos ayant été scannées, cela explique les petites bandes noires qui peuvent surligner un côté de la photo.



 Temple d'EDFOU

Je vous en ai choisi quelques unes, dites vous bien que lorsque nous avons visité le temple d'Edfou notre guide nous a fait la remarque suivante: les traces noires sur la façade de l'édifice, récentes de surcroit,  sont dues à la pluie qui ne s'était pas fait voir en ce lieu depuis...10 ans!

 Suivez le guide si cela vous sied:
 notre groupe s'appelle
Hathor

transport en commun:
il vaporetto!



"A vos couteaux Mesdames!" 

PHILAE


 Petite annonce parue dans le Nice-Morning:
" A vendre. 
 Maison de campagne,  parfaite pour résidence secondaire.
Prévoir quelques travaux."


ASSOUAN et ses felouk 


 Petits égyptiens qui vous accueillent dans des embarcations de bois cartonné(!)pour quelques bonbons ou pièces de monnaie avec des chansons. Ils chantent dans toutes les langues, pour nous ce fut "alouet"...
je suis même sûre qu'ils en savent actuellement en chinois.


ABOU SIMBEL


 -"Mais pourquoi est-on parti si tôt?
2heures du mat,
 il fait nuit..."
Le temps d’atterrir, de prendre le bus, on arrive vers les 5h,
 le soleil se lève,
majestueux dans un silence parfait, 
seulement entrecoupé du crissement des  chaussures sur le chemin sablonneux, on n'ose pas ouvrir la bouche, sérénité séculaire des lieux,  le gardien du temple avec sa grosse clé  nous ouvre les portes de ces sanctuaires dont on a tant entendu parlé.
Une de mes plus fortes émotions après Karnak la nuit.
Cela nous a valu au retour un second petit déjeuner...
-"Quelle heure est-il?
Ah! 8 heures!"-


 toujours LUI
 le  NIL
de jour 
et 


...de nuit.



Exemple...


de Louksor à Karnak
il n'y a qu'une allée de béliers


Comme à Paris.


un tout petit bout...impressionnant, 
à tomber à la renverse!
on peut toujours se demander comment ils ont construit de pareils édifices!


 KOM OMBO

accouchement

 médecine

 les ennemis maltraités


 Le soir sur le Nil:
j'ai souvent pensé à mon Ninou!


La vallée des morts

 et des vivants (42° à 8 heures du matin)

Et pour finir un petit jeu facile

 
Cherchez l'erreur.


Belle journée dominicale
Avez vous aussi des souvenirs d'ailleurs lointains? 



jeudi 4 août 2011

POUR LA 90ème


 Bienvenue à 


 Je le suis un peu aussi....
sorcière 
mais gentille

j'adorerais avoir un beau balai
avec un grand manche,
et me balader dans les airs. 
J'aurais aimé bouger mon nez
et 
psssssittt....................
déplacer les choses qui doivent être dans un certain ordre
ou un ordre certain.
Un chiffon magique, 
un produit magique... 
tout de magique quoi!

  Émeline,Groseille, Mélodie
 
quoique 
à y bien penser...


Girofle 

j'en ai déjà quatre
à la maison, c'est suffisant, 
 elles sont de très bonne compagnie!
 
Belle journée à toutes 
et à tous
"smile"




mardi 2 août 2011

Il ya déjà un mois...




Nous nous préparions à partir...



lundi 1 août 2011

EN CE PREMIER AOUT


 Pour souhaiter un agréable retour 
à Norma
quelques lavandes estivales 
de chez nous.



Brassées de fleurs  dont vous pouvez profiter également,
Agitez légèrement du plat de la main,
en passant, 
cela libère  
des parfums assurément tonifiants.

BELLE JOURNÉE