ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

vendredi 8 janvier 2010

Gatti venessiani

 Après tous ces chats de pierre, de terre, de papier mâchés, voici quelques vrais spécimens trouvés à Venessia.

Nous  n' avons rencontré  que très peu de chats vénitiens.

Était-ce le froid qui les faisaient chercher des lieux plus propices au confort? 
Sont-ils en voie de disparition?
Question à se poser...
Ici, sur le campo San Lorenzo, un abri "hotel station hivernale",  pour chats errants, indépendants, un peu sauvages. 
Tout confort assuré, coussins, petits paniers, toit sur la tête .
Difficile de les approcher, du moins avec patience et douceur, sans gestes brusques.
Méfiance des matous...



Ils devaient être au moins 7, à ce moment-là, dans cet habitat.

Étaient accrochés ces avertissements pour tout humain malveillant...

5 commentaires:

  1. Très bel hôtel à chats !
    Connaissez vous "Dingo", l'association des chats de Venise, destinée à la protection des animaux errants, essentiellment des chats, et située à Cannaregio ?
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Ceux-là ils crèchent devant l'église San Lorenzo depuis des années ; c'est vrai que l'on n'en voit plus beaucoup, c'est dommage et comme je l'écrivais un jour, il y a des boites de dératisation à la place des chats ; dans quel monde on vit... bon week-end, a presto !

    RépondreSupprimer
  3. Les chats vénitiens que vous nous montrez ont l'air en bonne santé; ils doivent être bien soignés et cela fait plaisir à voir.
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. Les chat sur le campo San Lorenzo ont un air de santé. Ils s'en tirent bien avec les bons soins des bénévoles qui veillent sur eux. C'est charmant cette maisonnette,ils y sont un peu à l'étroit mais s'ils s'entendent bien ça peu aller.
    Les italiens aiment les chats, c'est tout à leur honneur.

    Linda

    RépondreSupprimer
  5. En novembre, je me suis rappelée de ce que Maïté nous avait dit au sujet des boîtes de dératisation et j'ai regardé, mais je n'en ai pas vues ....
    Effectivement il ne reste plus guère de chats à Venise, seulement ceux de S'Lorenzo... avant ce genre de petites maisonnettes existaient un peu partout. Je me souviens d'une devant une galerie, face à la Fenice. Le chat était dorloté, un vrai Pacha !

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées