ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

lundi 23 mars 2015

UNE DES TOUTES PREMIERES...


Cachée dans un coin du jardin, 
là-bas, 
à côté d'un petit escalier 
qui mène nulle part...




Bon début de semaine...



jeudi 19 mars 2015

JARDINAGE...NECESSAIRE!




Sans doute ma saison de cœur,
 celle  qui suit le silence et l'immobilité hivernale.
Le nettoyage des allées, des carrés, des murets, l'élagage des branches en surplus, la taille des rosiers, plein de petits travaux  nous ont occupés, nous mettant en appétit, réveillant en  nous une animation fébrile:
 le Printemps s'approche, 
un souffle d’effervescence nous envahie, 
nous inonde...



Les oiseaux sont très bavards,
 ils se racontent des mots tendres..
nous entrainant dans leur danse. 
Dernière boule de graisse à suspendre, bientôt, ils trouveront ailleurs leur subsistance.


Les premières effluves douces et délicates vous conduisent vers les floraisons naissantes, le regard se remplit de sourires compréhensifs et tendres.
On respire à plein poumon, sans empressement, fermant à demi les  yeux.
On se gonfle d'énergie nouvelle. 
Après avoir caressé les troncs d'arbre,
 leur écorce rugueuse,
on est heureux! 


Des moments précieux,   des envies de nouveauté, qui ne seront  que  renouvellement de ce que l'on avait déjà mis en place.
La Nature bien faite
 qui cependant n'épargnera pas les plus fragiles...

Nos animaux nous suivent dans ces instants, eux aussi sont heureux de retrouver l'extérieur, enfin plus confortable.




N'appelle-t-on pas cela
  "Épicurisme"
...

bonne journée...


samedi 14 mars 2015

BALADE A ...


  
Quand je reviens de Botanic,
 un petit crochet par
 Mougins le Haut...



Four à pain...
village de galeries et d'artistes





quelques heurtoirs  originaux...







 numérotation artistique...





camélia protégé...




volets bleus




Le plus beau!


Douceur...


jeudi 12 mars 2015

AMITIE...





Ce jour là,
 je savais qu'une grande amie
 allait voguer vers d'autres lieux.

D'autres aventures plus dans le nord, 
avec son compagnon de mari...

Gonflez les voiles les "Zamis",
 on ne se perd pas de vue...



 
 

dimanche 8 mars 2015

GLORIA MANSIONS, SUITE ET FIN...


 Que des images, 
rythmique assurée, 
invention,
élégance
"Art Déco"
1932. 
Tout sera dit!














































mardi 3 mars 2015

SI NOUS EN VENIONS AU FAIT....


 LE GLORIA MANSIONS
 part I



Le petit frère a encore fait des merveilles de par son métier de restaurateur. Une équipe fidèle, précieuse, un travail de passion.

 Cet immeuble de prestige se situe à Nice rue de France au niveau du boulevard  Grosso.




Le promoteur  Joachim NAHAPIET fait appel  à Garabed HOVNANIAN architecte arménien, qui, avec l'aide de ses frères entrepreneurs Barouyr et Hrant, fera s'élever  cette bâtisse imposante commencée en   1932 et terminée en 1934. 






Construite sur le principe des "apparts-hôtels" new yorkais, on retrouve les rapaces symboliques de cette architecture art déco américaine. On pense tout de suite au Chrysler Center de NY... 
C'est toutefois un style très méditerranéen pour ne pas dire niçois: le pécheur et son pointu, la niçoise et son panier de champignons, les agaves en fleurs, la mer aux vagues stylisées, tout en mouvance, les mouettes et autres volatiles, les rayons de soleil...

A observer si vous passez par là...  tout ceci en béton coloré et incrusté de nacres!

 












Je vous laisse "écouter" mes impressions. 

Je  rajouterai, si cela vous intéresse un site** très explicatif ainsi qu'un blog ** qui résument à eux deux parfaitement les actions de restauration.  

En route pour la visite!




impression de la cours interne
vagues éternelles




mosaïque du bassin avec ses malicieux "putti"




Une rocaille extérieure comme on en trouve ici. 
Étonnant tableau en ciment coloré.










le nom de l'artiste.


Du même Chiavacci
 l'entrée aux motifs illustrant  la Poste.
 Vous verrez les détails plus précisément
 sur le blog de Cathiefidler**





Après avoir franchi ce hall d'accueil avec ses "renseignements"qui aujourd'hui s'illustrent par un grand silence...





Le grand hall et son vitrail.

Une technique d'exception, tesselles de verre coloré illustrant en pointillisme un paysage de  Théoule  sur un dessin de Manokian réalisé par Lasalle. Les verres polychromes sont protégés dans des vitres "recto verso".
 Du jamais vu pour ma part. 








 












Quelques reflets s'imposent...













Dans l'attente de la suite...
encore plus étonnante:
l'escalier,  la verrière.