PRIMAVERA...

PRIMAVERA...
AVRIL...PRIMAVERA !

Membres

dimanche 1 septembre 2013

MARQUE-PAGES...SUITE








Ils font partie du livre, de l'instant de lecture, ils gardent en mémoire la page où on délaisse momentanément le volume, soit parce qu'il est temps de passer à d'autres occupations, soit parce qu'on veut encore profiter des mots épinglés et retenir les pages papier si agréables à tourner, soit parce qu'il est l'heure de faire dormir les yeux qui se ferment indépendamment de notre volonté...

Les marque- pages récupérés lors de salons de lecture, de publicité diverses, petits ou plus grands, cartonnés, colorés, avec ou sans image,  peuvent s'acheter  au cours de visites de musée ou d'expo, choisis minutieusement pour imprimer dans nos mémoires des instants de grâce devant une toile appréciée...
Ils rappellent  également des lieux souvent visités, beaucoup sur Venise par exemple...

On les conserve dans une boite, un petit casier de bois  à courrier,   dans un pot comme c'est mon cas, à portée de main. 
Le choix, au hasard pour ma part, la main experte semble savoir que saisir.
 Je peux les  oublier, parfois, après avoir noté sur la première page du recueil la date de fin de lecture...

Quelques feuilles ou fleurs fanées y passant le restant de leur vie, séchées, en souvenir de lieux où la lecture a accompagné des instants d'ailleurs, peuvent leur faire une causette silencieuse...

Tout un art que celui du marque page!



Voici celui qui accompagne
 ma lecture actuelle

°°°°°°°°°°°°
Et vous?
 Cela vous donne-t-il envie d'en dire plus,
 sur vos blog?

Excellent dimanche 
le premier de septembre
 


8 commentaires:

  1. J'en reconnais quelques-uns...nous avons les mêmes choix. Comble, je n'utilise jamais de marque-page.Sans doute parce que je lis vite, trop vite sans aucun doute.Mais j'aime bien les acheter, les garder, les offrir aussi.Belle semaine!

    RépondreSupprimer
  2. Superbe article, les marque-pages sont essentiels pour moi étant donné que je les collectionne tout comme les cartes postales... D'où cette passion pour la photographie.
    Merci pour ce partage, bonne soirée et excellente semaine :)

    RépondreSupprimer
  3. Ils me sont indispensables .
    Comme toi je ne les choisis pas.
    Joli billet.
    Gros bisous et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  4. J'en rapporte maintenant à ma petite-fille de mes différentes escapades ! Bonne semaine, et bonne reprise ! Baci, a presto !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis moi aussi une boulimique des marque-pages. Je collectionne tous les gratuits qui me tombent sous la main mais j'en achète aussi. J'aime tout particulièrement ceux confectionnés et offerts par des mains amies.
    Je ne les laisse jamais dans le livre terminé.
    D'ailleurs, depuis deux ou trois ans, j'ai pris l'habitude de donner mes livres une fois terminés, sauf s'ils ont une valeur sentimentale ou s'il s'agit de livres d'art ou de cuisine.
    Mes bibliothèques sont pleines et j'ai dû m'avouer que je ne relis guère.
    Cela m'a coûté au début de me séparer d'un livre mais maintenant je suis heureuse à l'idée que d'autres vont profiter du bonheur de sa lecture.
    Bisous Martine et bonne rentrée.

    RépondreSupprimer
  6. Chère Martine, quel beau billet que celui-ci! Vous m'avez fait rêver un moment et par le fait même, vous avez fait naître en moi le désir d'ajouter à mes lectures des marque-pages significatifs. Pour ma part, j'utilisais les "clés" magnétiques des hôtels (format carte de visite) mais elles sont des plus ordinaires. J'adore votre idée et lors de mon prochain voyage je me ferai une joie de "dénicher" un marque-page évocateur. Merci pour ce beau moment de lecture et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  7. Quelle collection mazette !!! c'est le seul inconvénient du livre électronique : plus de marque page puisque la page se marque toute seule. Mais rien n'interdit de glisser entre la couverture et l'ebook, un petit marque page dont la fonction est alors uniquement symbolique et décorative !!

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées