deco

deco
DECEMBRE...

Membres

mercredi 12 décembre 2012

SOUVENIR D'ENFANCE






Google m'apprend que "Bonne nuit les petits" a 50 ans.
J'avais donc 9 ans lorsque les quelques émissions enfantines en noir et blanc nous faisaient briller les mirettes. Il y en avait peu, le jeudi à partir de 17 heures si mes souvenirs lointains sont bons. La télévision était un miracle lorsqu'elle rentrait dans une maison. Je sais par exemple que mes grands parents qui n'étaient pas si fortunés  avaient été les premiers à se la procurer dans le village où ils vivaient.
Il y avait des horaires précis avec des coupures et une mire qui vous hypnotisait la plupart du temps...




En visionnant cette émission une émotion tendre m'a emplie le coeur, des souvenirs enfouis bien profonds sont remontés, de bien lointaines images de bonheur d'enfance comme la petite pomme d'api rouge ou verte fixée sur un bâtonnet de bois, que je suçais avant d'aller à l'école ou la lecture d'un nouveau "Club des cinq". 




Ces tendres instants qui ont bercé des journées pouvant  nous paraitre bien longues.





 On ne sortait pas en extérieur en ville  si l'on n'avait pas la chance d'avoir un jardin, les activités nombreuses et variées n'existaient pas, et surtout les moyens des parents ne permettaient pas les achats intempestifs de jouets et autres gadgets plastifiés de couleurs vives.
Pas de déplacement non plus, pas de destinations lointaines.
Le seul voyage princier en "aronde" était un Uzès-Nice en 7 heures, par le bord de mer, roulant toute la nuit pour arriver au lever du jour et être accueillis par une nombreuse famille délaissée depuis une longue année.
L'exotisme à portée de bras!





Cependant notre imaginaire savait créer des jeux. Petite fille unique -jusqu'à 17 ans-, ce n'était pas la mode d'inviter les copines, les anniversaires ne se fêtant pas tous les mercredis et samedis chez les uns et les autres; je m'inventais des parties de 7 familles toute seule, des parcours de chevaux , me mettant en quatre pour manier  dés et  chevaux dans des parties endiablées.





 J'étais empressée cependant de pousser le petit bouton gris de la TV pour regarder les quelques émissions enfantines et particulièrement Nounours.
Douce musique dont l'origine serait
"Dis moi la fougère " de Pergolèse...
Peut-être ce qui m'a donné le goût de la musique ancienne....






Et vous quels sont vos images de l'enfance?



Douce journée
 bien froide cependant...

22 commentaires:

  1. Beaucoup de souvenirs partagés par toute une génération née après la guerre. Pour remonter un peu plus loin, on peut aussi lire "Je me souviens" de Georges Perec.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Martine. Je ne vais pas être originale car tes souvenirs ressemblent beaucoup aux miens. J'avais moi aussi 9 ans à la "naissance de nounours" et j'aimais beaucoup la petite musique qui annonçait l'arrivée du marchand de sable sur son nuage. j'étais bien loin des fillettes d'aujourd'hui qui, au même âge, manipulent les tablettes tactiles sans se poser de question. Mais j'avais un autre bonheur télévisuel : le droit de regarder "lLa piste aux étoiles le mercredi soir avec si mes souvenirs sont bons Roger Lanzac en Monsieur Loyal. Puis, en grandissant mon autre plaisir autorisé a été la série des "Au théâtre ce soir". Si Nounours t'a donné le goût de la musique ancienne, je crois que "Au théâtre ce soir" m'a donné le goût de la comédie et du rire. Combien de fois ai-je rêvé monter sur scène avec ces comédiens qui me faisaient rire.
    Quant aux jeux de société, nous jouions au jeu de l'oie, aux dominos, aux petits chevaux aussi, plus plus tard au jeu de dames. C'était des plaisirs simples mais qui nous comblaient.
    J'allais oublier mes lectures. J'ai dévoré aussi les "Club des cinq" puis les "Alice".... Lorsque je me plongeais dans un livre, je pouvais le lire sans interruption jusqu'à la fin. (parfois jusqu'au bout de la nuit...) Ce qui m'a valu parfois d'être grondée par maman qui me surprenait au milieu de la nuit , la lampe de chevet allumée et un livre à la main.
    Merci à toi pour ces beaux et bons souvenirs revenus à l'orée de ma mémoire. Je m'arrête là car il y a tant de choses d'hier que nous pourrions échanger et je suis si bavarde que je finirais par te soûler.......
    Bonne soirée à toi Martine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La petite porte des souvenirs s'ouvre de temps en temps et cela donne une bouffée de bonne humeur.
      Le clan des sept; la série "mystère", les sept compagnons, la séquence du jeune spectateur, les 4 speakerines...
      Il y avait moins de zapping que de nos jours.

      Supprimer
  3. Pardon pour la longueur du message ci-dessus....

    RépondreSupprimer
  4. C'est tout notre enfance que tu racontes là ... même si, déjà, il n'y avait pas la télé à la maison je connaissais aussi Bonne nuit les Petits. Nos souvenirs, Oxy, Martine, sont tellement proches, qu'on réalise pourquoi nous nous comprenons si bien ...

    RépondreSupprimer
  5. premier souvenir.. une émission sur spoutnik..vue dans la rue , devant la vitrine d'un magasin de télévision...

    RépondreSupprimer
  6. Une certaine nostalgie émane de ce billet "souvenirs, souvenirs"... J'avais 12 ans et je ne regardais que très rarement la télévision "quand on est au lycée, on n'a pas le temps de regarder la télé!" disait mon père. Il faut dire que le sport prenait beaucoup de mon temps (athlétisme, hand-ball, tennis et équitation!!!)
    J'ai plus regardé Nounours quand mes garçons étaient petits !
    Très beau billet !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chacune ses souvenirs d'enfance, c'est tout de même bien émouvant...

      Supprimer
  7. La génération "Bonne nuit les petits" est toute émue, aujourd'hui !
    Souvenir d'enfance, le parfum de la tarte aux pommes que faisait ma mère, quand nous revenions de promenade, les soirs d'hiver...
    Bises, Martine, très bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. Quando ero "petit", in Italia esisteva una trasmissione di pubblicità che si chiamava "Carosello" ed alla fine una voce diceva " E dopo Carosello, tutti a nanna". Ed era lì che mia madre ci mandava a letto.
    Ciao Martine, puoi spiegarmi via gmail come funzionano gli inviti del blog su Venezia? Non riesco assolutamente ad entrarci e me ne dispiace molto. Buona serata.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mandami una email sul blog des Idées, ti spiego come fare.

      Supprimer
  9. Un peu en retard mais j'arrive essoufflée les joues rouges de bonheur à la lecture de ce très beau billet. Je sais que je vais faire bébé mais j'avais quatre ans et la télé venait de rentrer dans le foyer et bonne nuit les petits rythmait mes soirées.
    Mais mon meilleur souvenir c'est bien le Club des cinq. Je me suis si souvent identifiée à Claude où Claudine, que mon fox terrier qui s'appelait Rocky était devenu Dagobert.
    Et puis les voitures, une Vedette et une..... Aronde blanche avec le toit rouge!!!
    Peut-être que la petite niçoise que j'étais à croisé l'Aronde qui venait d'Uzès.
    C'est un bien émouvant billet Martine.
    Belle journée et gros bisous.

    RépondreSupprimer
  10. L'enfance quand elle se passe au mieux est toujours empreinte de jolis souvenir...On les partage aussi!

    RépondreSupprimer
  11. jolis souvenirs pour moi aussi ,nounours et la piste aux étoiles !
    merci pour ce joli billet.

    RépondreSupprimer
  12. Pas de télévision chez moi - et aussi petit décalage dans le temps... Rien d'attendrissant donc, même si je reconnais la joliesse du dessin et la justesse du ton de cette série! Sympa ce billet, très complet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas vivre sans TV? je me le suis souvent demander ... plus tard!

      Supprimer

Heureuses Idées