AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

samedi 27 octobre 2012

PHOTO DE LA SEMAINE...







Une restauration d'un ancien clavecin français, le "Labrèche" ( environ1680) a été présenté hier au Palais Lascaris à Nice.

Un concert aujourd'hui nous permettra de nous rendre compte de la qualité du travail effectué.

L'éclairage étant très intimiste, je n'ai pu que prendre une partie de la magnifique décoration picturale, représentant muses autour d'Apollon et danse villageoise sous une guirlande de fleurs.





 
  





Rendez-vous hebdomadaire organisé par 





9 commentaires:

  1. Décor en adéquation avec la musique : bon concert !

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas encore aujourd'hui que nous nous croiserons mais je vais souvent au Palais Lascaris dont j'admire la collection instrumentale et j'ai assister plusieurs fois à des concerts sur instruments anciens. Bon concert

    RépondreSupprimer
  3. j'ai assisté

    promis la prochaine fois je me relis avant de publier :-(

    RépondreSupprimer
  4. Le Palais Lascaris est un écrin pour ce magnifique joyau. Je ne sais pas ce que va donner la restauration instrumentale (tu nous le diras) mais, à voir le travail sur la partie peinture, ce clavecin est tombé dans les mains de grands artistes.
    Beau sujet Martine.
    Régale toi bien. Belle Journée, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Bellissime le foto e complimenti ai restauratori. Fra 20 giorni vado ad ascoltare un concerto dato da una nostra amica che suona il clavicembalo. Un cordialissimo saluto.

    RépondreSupprimer
  6. Alors? la qualité sonore était-elle au rendez-vous? Le lieu est en tout cas très beau, et cela doit ajouter au plaisir du spectacle!

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  7. Que de belles choses pour un dimanche d'automne ! Alors le clavecin était-il à la hauteur ???
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  8. C'est magnifique! Je remarque aussi le tableau "dans le tableau", puisque le clavecin qui est figuré est orné d'un beau paysage peint. On imagine un charmant concert, au point qu'Apollon en a posé sa lyre, et j'observe aussi que, même si leurs places sont séparées, la noble flûte traversière rejoint la flûte roturière par le biais du demi-cercle des livres de partitions qui contourne les nuages. La composition très intéressante et la peinture subtile me donnent envie d'en savoir davantage. Qui a réalisé cette oeuvre? J'imagine que les sonorités de ce clavecin restauré sont à la hauteur de tes attentes de musicienne. Amitiés.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées