ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

samedi 31 décembre 2011

EN CES TEMPS



...où l’humanité n’avait qu’à ouvrir les yeux  pour saluer le monde, une multitude de personnes pouvait se connecter entre elles, sans pour autant se saluer  au coin d’une rue passante.  


 Ultime coucher de soleil
de  l'année 2011


 Les frontières étaient en quelque sorte abolies depuis peu par un heureux hasard qui concourait à mettre la société en liaison au moyen d’une machine qui ne prenait guère de place. Un petit rectangle de métal  argenté, aux  circuits invisibles, suffisait après avoir été  alimenté en énergie, pour rentrer en  connexion  et, par un jeu miraculeux  que l’on nommait Informatique, il pouvait se créer des liens d’échanges, dans la plus généreuse  courtoisie.

Les mots utilisés, recherchés, ajustés, s’imbriquaient dans une alchimie grammaticale permettant l’échange d’idées. Les phrases se construisaient, s’élevaient, s’animaient, s’entrechoquaient, parcourues de réflexions, de commentaires, d’émotions, de rire.

 La vie des ailleurs pouvait prendre des formes diverses, tantôt chatoyantes, tantôt fantasques, collant aux  sensibilités et aux instants de vie d’un chacun. 

Ces personnages, invisibles mais bien vivants se déplaçaient, clamant avec humour et personnalité leurs observations, faisant offrande de leurs découvertes. 

 Lectures, peinture, théâtre, poésie, musique, voyages, cuisine, jardinage, travaux de petites mains, animaux, toute passion susceptible d’animer l’instant, les jours s’égrenaient, les semaines s’effeuillaient, les mois se parcouraient d’un pas nonchalant parfois plus rapide, parfois plus lent, une année s’écoulait ainsi, donnant à réfléchir, ouvrant de larges bras accueillants pour tâcher d’éveiller la Connaissance. 

L’imagerie avait son importance; les prises de vue étalaient des parcours qui mettaient en lumière la richesse de la Terre, paradis qu’il fallait à tout prix préserver, prolongeant l’émerveillement continu qu’elle savait susciter à qui savait l’entendre et l’écouter.

L’intimité pouvait être légèrement dévoilée, sans ostentation, sans voyeurisme, car l’élégance se manifestait à chaque ponctuation. Respect mutuel qui sans aucun doute participait au choix de la personne visitée. 

Cette écoute partagée pouvait engendrer alors par des hasards heureux des volontés de rencontres, images qui de virtuelles passaient à la réalité : émotion de l’instant où la vision nous convie à donner  forme et vie par la vibration de la voix, le  rayonnement du sourire, expression qui ne triche pas dès l’instant où a lieu la re-connaissance, l’échange des premiers mots, l’impression de s’être toujours connu, comme si la dernière entrevue datait d’avant-hier.

En ces temps où de nombreuses personnes douées de sensibilité savaient encore écouter, savaient encore imaginer, créer, oser, penser, réfléchir, respecter, des liens d’amitiés profondes  se créaient par la seule lecture de ce qui s’appelait
 un blog.


A vous tous qui partagez ces élans,
je vous souhaite  
 une bien Belle Année 2012
qui saluera vos Envies, 
vos Rencontres,
vos Idées Heureuses,  
 accompagnées d’Amour, 
de Tendresse,
d’Harmonie,
d’Ecoute,
sans oublier  
l'Humour si précieux.

 Le maître mot : LA VIE.

Martine de Sclos


23 commentaires:

  1. ╱◥◣...... ♥♥
    │∩ │◥███◣ ╱◥███◣
    ╱◥◣ ◥████◣▓∩▓│∩
    │╱◥█◣║∩∩∩ ║◥█▓ ▓█
    ๑۩๑๑۩๑๑۩๑๑۩๑๑۩๑๑۩๑๑۩ ♥ ~
    ♥☼ ♥☼ ♥☼♥☼ ♥☼ ♥☼♥☼ ♥☼ ♥☼♥☼♥☼

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2012 ***

    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique Marie Ange!!!!!
    Cela laisse présager de bonnes augures!
    Pour vous et tous les vôtres, meilleurs vœux :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne et heureuse année 2012!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Belle année à toi en cet instant, à cette rencontre fortuite, intéressante, amusante, proche, pleine d'émotions : belle, belle année pour toi, et pour tous ceux que tu aimes tant !

    RépondreSupprimer
  5. Très belle année à toi aussi, Martine, je t'embrasse.
    Norma

    RépondreSupprimer
  6. Bonne et heureuse année pour toi et tous les tiens et longue vie à tous ces blogs qui "savent encore imaginer, créer, oser, penser, réfléchir, respecter, et créer des liens d’amitiés profondes" !

    RépondreSupprimer
  7. Merci Martine, que la lumière brille encore longtemps sur ton blog.
    Belle et douce année 2012.

    RépondreSupprimer
  8. Bonne année 2012 pleine de rires à toi et toute la famille.


    Big bisous de Nantes xxx

    RépondreSupprimer
  9. Bonne année Martine! J'aime beaucoup la pulsation rythmique de l'imparfait qui anime tes textes et aussi certaines nouvelles que tu composais cet été et qui s'engendraient miraculeusement à la vue de certaines photos suggestives. Belle et douce année 2012 à toi et à Alain, et à très vite, à Paris, à Nice ou à Venise pour célébrer la vie!!!

    RépondreSupprimer
  10. Allumer le feu...c'est ce qui s'appelle allumer le feu pour 2012 :) c'est parti ! Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Ma chère Martine,
    Je te souhaite une bonne et heureuse année 2012!
    Bisous, premiers bisous de l'année

    RépondreSupprimer
  12. Je vous souhaite une bonne année 2012!

    RépondreSupprimer
  13. C'est très joli, ce que tu nous écris là, Martine. Et tellement vrai. Bravo!
    Et tous mes voeux d'heureuse année 2012 pour toi et ceux que tu aimes!

    RépondreSupprimer
  14. Merci Mille Fois Martine.

    Je vous souhaite aussi une année douce, riche et belle.
    Au plaisir de vous lire.
    Merci pour votre blog qui fut un des premiers à compter pour moi, à me permettre d'entrer dans cette communauté d'amitiés, à me faire découvrir de grands moments d'écoute de musique et tant d'autres choses encore, merci.
    Miss.
    PS : Nous avons eu la même idée pour le ciel/bannière!

    RépondreSupprimer
  15. Pour goûter à la vie, il faut la vivre comme une expérience. Plus encore, on se doit de repousser continuellement ses limites dans le but de rester éveillé et actif. Tant qu’il y a du mouvement, il y a de la vie. Que l’année 2012 soit une année de démesure avec des défis incroyables afin qu’elle te fasse vivre des moments inoubliables! Mes meilleurs voeux Martine!

    P.-S. Quel texte! À lire et à relire... Aucun mot superlus, tous essentiels! Bravo!
    Mésange

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour ce très beau texte, Martine, qui exprime si bien la nature particulière, la richesse, la diversité et la profondeur des échanges qui peuvent naître à travers les blogs...
    Que 2012 soit pour toi et tous les tiens une belle, une lumineuse année de santé, d'amour et de bonheurs en tous domaines !
    Bises,
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  17. Que cette observation historico-sociologique est juste Martine... puisse l'avenir te donner raison et 2012 être une année de plus où complicité, connivence et respect mutuel nous permettent encore de nombreux partages... belle année à toi

    RépondreSupprimer
  18. Une belle vision de nos blogs que nous partageons tous avec enthousiasme: merci, Martine, et que ces échanges continuent encore très longtemps!
    Les Idées Heureuses méritent une merveilleuse année 2012!
    Anne

    RépondreSupprimer
  19. bonne année...avec plaisir de lire ton blog aussi en l'année 12!

    RépondreSupprimer
  20. Belle parole Martine. Sono d'accordo con te. I nostri blog ed i nostri commenti, se usati come si deve, servono a superare le barriere che si sono crete tra i popoli a causa della razza e della religione. Un abbraccio ed un sincero augurio per un bellissimo 2012.

    RépondreSupprimer
  21. Merci de ces doux vœux...
    Bonne année 2012 : Que tes vœux se réalisent.
    Bises, Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  22. Comme tout est si joliment dit: c'est exactement cela la magie des blogs!
    Plein de gros bisous pour te souhaiter une merveilleuse nouvelle année, à toi ainsi qu'à ceux qui te sont chers.
    Au plaisir de te lire encore et encore ...

    RépondreSupprimer
  23. J'aime beaucoup ce que tu dis de l'ordinateur et des échanges entre blogueurs. J'aime également beaucoup ce ciel magnifique .
    Très belle année à toi Martine !

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées