deco

deco
DECEMBRE...

Membres

mercredi 10 août 2011

IL Y A AUSSI


...les douceurs de la lecture.

en ce moment entre les photos de Venessia
et quelques notes de clavecin


"Ce livre est fait de souvenirs et de rêveries : il évoque des objets familiers dont chacun porte la trace de ce qui fut ma vie. D'ordinaire, on les voit à peine ; on y est habitué, on ne fait pas attention. Mais il se trouve que, parfois, à l'occasion de n'importe quoi et d'un simple instant d'attention donné au passage, on retrouve un peu des souvenirs qui, avec les années, s'y sont attachés. C'est une expérience très simple et très singulière. J'ai voulu tenter de la décrire, sans modifier en rien la vérité ; elle est parfois simplette, parfois naïve, mais peu importe : pour une fois j'ai voulu la dire juste comme elle était, sans rien inventer, sans rien ajouter ni corriger"

10 commentaires:

  1. Il y a aussi ... des femmes merveilleuses !
    Merci pour cette référence, Martine et bonne journée... musicale, je pense !
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. Une grande dame qui connaissait bien la Grèce ! Je note la référence. Merci

    RépondreSupprimer
  3. J'ajoute ce livre à la liste de ceux que j'ai l'intention de lire, car j'aime beaucoup Jacqueline de Romilly. Je te souhaite des répétitions agréables.
    Amitiés.
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai trouvé l'autre jour à Granville dans une librairie extraordinaire,il est sur ma PAL
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Une manière d'observer ces objets que nous gardons précieusement car attachés à des souvenirs qui se dévoilent à notre mémoire.
    J'adorais écouter cette sacrée Dame. Elle défendait corps et âme les langues anciennes si précieuses pour retrouver nos sources culturelles.
    Bonne lecture!

    RépondreSupprimer
  6. L'été est doux à la Pita Figa !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu ce livre comme on lit un journal tant l'écriture intimiste de Jaqueline de Romilly est criante de vérité!
    A lire absolument !
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de le terminer dans le train de Tende; les mots justes, en toute simplicité, comme on aimerait les écrire. Une grande leçon d'humanisme.
    Quel sera le suivant?

    RépondreSupprimer
  9. Le train de Tende, je l'ai souvent pris avec les filles pour nous rendre en Italie.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées