deco

deco
DECEMBRE...

Membres

mercredi 27 juillet 2011

AVANT DE VOUS PRESENTER...


la soirée de dimanche soir
au Suquet,
en compagnie élégante de 
Jean Louis TRINTIGNANT


Un mercredi à la Pita Figa,
 répétition  en vue du concert en août 
avec René Saorgin.

  C'est un ancien professeur du CNRR de Nice, avec qui j'ai gardé de très affectueux contacts  et je suis très heureuse de partager ces instants musicaux avec ce grand organiste qui a beaucoup fait pour la reconnaissance des orgues de notre région si riche en instruments de style italien.

René jouera sur l'orgue des frères Grinda de l'Escarène et nous allons essayer de hisser le clavecin dans la tribune. 
Bon, ça c'est le soucis... 



Ceci étant dit, les deux clavecins accordés, je n'avais pas eu l'occasion de faire des emplettes, la voiture étant chez le garagiste.
Mais l'été, à la casa,  il y a toujours une salade, quelques tomates et ...des oignons, quelques pains complets et autres gourmandises glacées dans le congélateur. 



 Oignon blanc,  rouge,  blond et me voilà à mettre la main à la pâte, un peu épaisse cette fois-ci, j'ai pu l'étaler, "tant que tant que",  la dresser dans mon plat en terre. 

 

Les oignons  émincés, un peu d'ail, je fais revenir légèrement ceux-ci dans la poêle, et après avoir fait   cuire quelques instants
la pâte dans le four avec une lichette  d'huile d'olive dorée  de nos oliviers, de l'origan du jardin, je recouvre l'appareil de ces lamelles dorées, deux anchois (hic, la fin du pot!), des olives qui ne sont pas du pays, et enfournée la chose dans le four, à vue d’œil (n'ai je pas divaguer hier soir à ce sujet chez GF, je parle de l’œil?).


Pissaladière du jour
pluvieux ici aussi, 
et tristouné
( c'est'i déjà l'automne?
...diantre).

Pissaladière ensoleillée, 
improvisée sur une basse de folia, 
accompagnée d'une salade niçoise,
ceci avant d'attaquer après un léger verre de rosé,
Vivaldi, Soler 
et autre compositeur italianisant.


De quoi redonner de la couleur à ce jour qui par ailleurs a été gourmand, généreux et harmonieux.


CANNES,  LA NUIT

 Belle soirée à vous...



3 commentaires:

  1. Alors, pour commencer, faut planter de l'origan dans le jardin ! vouich va falloir jouer serré !! Sinon, à vue de nez (à défaut d'oeil) ça sent bon, même s'il n'y a que 2 anchois ! Et les petites notes du musique jaillissent avec allégresse

    RépondreSupprimer
  2. Ottima cuoca e, presumo, ottima musicista. Nel caso tu venga a suonare su Montpellier, fammelo sapere via gmail. Mi sarebbe piaciuto molto vedere lo spettacolo con Trintignant. Buonanotte.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées