PRIMAVERA...

PRIMAVERA...
MARS... LE PRINTEMPS ARRIVE A PETITS PAS...

Membres

samedi 30 janvier 2010

Bonsoir.

Venessia se couche.

 

 

 





Ambiance nocturne, pour accompagner vos rêves...
Bonne nuit, les petits et les grands.

Masques et bergamaques...



 Clair de lune
 
Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L'amour vainqueur et la vie opportune
Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d'extase les jets d'eau,
Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres.

Paul Verlaine, Fêtes galantes

Bonjour!

 Venessia s'éveille...

 



 

 

  
Passez un doux week-end !

vendredi 29 janvier 2010

Pour répondre à Fausto ...


Les pâtisseries à Venessia proposent dans leur vitrines de succulents petits desserts mais on ne peut pas goûter à tout!

Je propose à Fausto qui nous parle aujourd'hui très sérieusement(!) des desserts du carnaval , quelques photos prises ici ou là, en décembre, sachant que nous restons  fidèles à une pâtisserie par la proximité de notre situation géographique et qu'il est devenu dans nos habitudes vénitiennes d'aller y prendre un "caffé con cornetto e marmelade" tous les matins.
Il s 'agit de la "pasticceria DIDOVICH" sur le campo Santa Marina.
Nous y avons acheter un pannetonne pour le  capodanno, il était très souple, parfumé et nous avons ramené ce qui en restait à la Pita Figa: un moyen fugace de se retrouver dans la Sérénissime...


 Nous avons également franchi la porte d'une pâtisserie dont nous n'avons pas gardé le nom mais que nous saurions retrouver, elle se trouve au campo San Luca, des petits gâteaux merveilleux, sur le coup des 18heures, j'en ai la papille qui en tremble d'aise!

Campo San Luca...
Rempli de vénitiens consommant soit un capuccino, plus souvent l' apérétif du soir, entre amis ou collègue de travail semblait-il,  ce lieu est très sympathique, on consomme debout comme cela se pratique souvent à Venessia....


 D'autres rencontres  prises pour le souvenir des lieux sans pour autant s'y attarder pour éviter de "batifoler" dans ces sucreries si tentantes.

 
Ponte delle paste

Rester zen, ne pas succomber . Difficile lorsqu'on est gourmande, mais après la photo il est plus prudent de  s'échapper vers d'autres endroits  moins dangereux pour ce qui reste de la" ligne"!



... je l'ai trouvé le nom de ce "truc" énorme!!!



Parfois il nous arrive de prendre des photos pour le côté amusant de la chose. Mais ces divers outils en chocolat doivent coller au palais, vous ne croyez pas?



Et voici, pour terminer, comment sont livrés les pannetones ou autres pâtisseries qui nous donnent tant d'émotions. Très tôt le matin, avec énergie, célérité, adresse... sans oublier le sourire et la bonne humeur de ce jeune homme !

jeudi 28 janvier 2010

Je vous quitte momentanément...

Le travail m'attend:
-"Et au bon tempo s'il vous plait!"



En écho à Stef.


En nous promenant ce jour-là à la re-découverte du sestiere de  Cannaregio.



Campo de l'Abazia
 

Vous remarquerez la couleur du ciel en ce 31 décembre.
.


Détail du puits


Merci à Stef  pour les vues de l'intérieur de la chiesa et ses infos sur le lieu.

Du côté de cette si jolie chiesa...

"La boite à bijou"



 Ponte Santa Maria Nova
Bonne journée ensoleillée!!!

mardi 26 janvier 2010

Puit vénitien...imitation?




détourné de son histoire, le voici dans une vitrine, servant de  présentoir.
A côté des Frari

Gondola, gondola!


En écho à Odile: "maison de poupée" de Marine.


Playmobil et Lego technic ont fait partie intégrante de la vie enfantine de Marine et Adrien. Nous avons tout gardé!!!! et oui refus de donner ou de troquer ces petites merveilles comme le font tant de jeunes dans les vide- greniers.
La petite maison est toujours dans la chambre de Marine. J'ai pu trouver de petits éléments, dans des magasins de maisons de poupées, chinés ici ou là. C'est bien l'âme de Manie qui est dedans, avec son agencement, ses animaux préférés, le chat,  le chien, le cheval: elle a les deux premiers mais pas encore le troisième... dans un 2 pièces ça causerait des soucis surtout avec les voisins!!!
Sur la petite table du bureau il y a un petit livre fabriqué mains et sur la couverture il y est écrit "moi", ça questionne...encore un mini carnet.

Cette jolie maison est une marque du temps, cela lui fera sans doute plaisir de la retrouver dans le blog de Maman...mes nièces bien sûr sont très curieuses de cette vie imaginaire mais on n'a le droit de la toucher qu'avec les yeux et elles respectent ce souhait de Marine.

C'est une maison de Noël toute l'année, un peu de poussière accompagne les personnages  et les objets car je n'ai pas encore rencontrer "la fée plumeau", d'ailleurs elle ne vient pas non plus chez les grandes personnes. Elle leur laisse ainsi le libre choix des dépoussiérants en tout genre.


Vous ne l'avez pas croisée chez vous? Ce serait bien d'avoir son email... ou son blog.





 

 

 

 

On retourne en enfance, vous voulez bien?

lundi 25 janvier 2010

Curieux, n'est-ce-pas?



San Niccolò dei Mendicoli

dimanche 24 janvier 2010

Venessia est une fée...


A Venessia les reflets sont de mise,


les mystérieuses  verreries miroitent à merveille,

 

les éclairages suspendus posent et se pâment, en vrillant.

 

Après toutes ces belles offrandes, les Idées se bousculent au portillon de l'Imaginaire.
Belle nuit à vous tous, soyez bercés de doux songes...

Bon week-end!


"Buon giorno!"



"Hello! buona settimana"

Petits crustacés du Mercato un dernier jour de décembre...

samedi 23 janvier 2010

Pour Adrien, notre précieux guitariste.

Il y a cent ans ...




L'idole d'Adrien..................................................

vendredi 22 janvier 2010

Bon anniversaire à notre tendre Quiquine




Il y a 26 ans j'allais avoir mon premier enfant.
J'avais eu une grossesse parfaite, je couvais littéralement dans tout le sens du terme; Une forme incroyable malgré une prise de poids rapide qui s'était heureusement stabilisée au 7ème mois.
Ce soir là je devais être à 15 jours de l'accouchement calculé par le gynécologue, nous étions allés rendre visite à une collègue qui avait eu un petit Sébastien quinze jours plus tôt; Malheureusement la naissance avait était très difficile;  après avoir attendu quelques minutes devant sa porte d'entrée, elle nous ouvre, nous invitant à rentrer, pliée en deux, marchant avec difficulté... le petit avait une grosse bosse bleue sur le crâne due aux forceps...
Bien! cela ne nous réconforte pas, elle raconte, pas terrible comme expérience ...
Pas de péridurale à ce moment là.
Bref on passe un petit moment en sa compagnie, on la réconforte tant bien que mal, en lui disant que le bébé est beau, que la bosse se résorbera, et puis elle retrouvera la forme avec du repos...
On  quitte les parents et pour oublier ce carnage on va au restaurant afin de se changer les idées. Bon repas, on se libère petit à petit de cette mauvaise impression de quelque chose de raté.
On rentre tranquillement  à la maison et en me couchant ne voilà t-il pas que je sens de drôles de trucs...
Bizarre, des contractions de temps en temps, du moins je le crois puisque jusqu'à présent tout était pour le mieux; J'en parle à Alain qui préfère m'amener à la clinique, le "pot de beurre " nous y  conduit vers les minuit avec la célérité que l'on connait aux  2CV surtout en côte. Je suis fermement persuadée que c'est une fausse alerte et que  l'on va me renvoyer illico presto chez moi avec mon enfant à venir, mon mari, et ma valise...
Mon médecin m'ayant donné des somnifères légers depuis quelques temps pour mieux dormir, je somnole, tranquillement, en attendant le verdict.
-" Mais non Madame, vous restez ici, le travail a commencé..."
Ah! mais c'est que j'ai 15 jours d'avance... Alain n'osant pas venir dans la chambre déjà occupée par une maman, se retrouve en salle d'attente, obscure et froide, nobody pour l'épauler et moi m'endormant entre chaque contraction. Le délire...
Puis le moment arrive, on appelle mon mari  frigorifié, à moitié endormi, et on nous fait descendre en salle de travail.
Nous n'avions pas voulu savoir suite aux échographies si c'était un petit gars ou une fillette...mais nous avions choisi après pas mal de discussions le nom de la petite fille, pour le garçon, au cas où, ce n'était pas vraiment établi.
Bien sûr la sage femme fait presque tout le boulot, arrive le docteur, les 15 dernières minutes, prenant l'affaire en mains. Après les derniers "poussez poussez poussez" nous dit, très fier:
-"C'est une fille ! Félicitations!"

6h30: Marine est là, Alain me dit qu'elle a tous ses doigts de mains et de pieds, pas de bosse, pas de souffrance, elle n'aura pas mis  plus de 7 heures pour arriver sans pleur, il me semble, en toute tranquillité, recouverte d'une fine couche de soie blanche, que l'on nomme je crois le vernix, vous savez cette sorte de crème protectrice naturelle dont la peau des bébés est recouverte à la naissance.
 Quel miracle que l'arrivée d'un petit ange, surtout du sien, lorsque cela se passe bien. Quel merveilleux cadeau la vie nous fait à ce moment-là aussi bien à la future maman qu'au futur papa.

Et puis quel soulagement après les derniers efforts, toute douleur  envolée.


C'était il y a 26 ans, à cette heure-ci -minuit 18-  je ne savais pas que c'était une petite fille qui allait nous ravir tout au long de ces années, une petite Marine... qui adorerait l'eau.

Bon anniversaire Manie.


avec son frère Adrien.

Sébastien est un beau gars de 26 ans, psychologue, installé depuis peu. 
A-t-il parlé de sa venue au monde en faisant son analyse?

jeudi 21 janvier 2010

mardi 19 janvier 2010

Qu'il doit faire bon être chez soi en ce dernier jour de l'année...




La prise de vue manque de définition, faute de lumière, mais il s'en suit une impression de douceur, de calme et de mystère par les couleurs et les lignes quelque peu  estompées, ne trouvez vous pas?

buona notte!

Solitude hivernale.




Nuovo ghetto

lundi 18 janvier 2010

Dans l'air du temps des blogs...




Pour faire écho à Danielle et Anne.
 
"On s'assoit au café Florian, dans de petits cabinets lambrissés de glaces et de liantes figures allégoriques les yeux mi-clos, on suit intérieurement les images de la journée qui s'arrangent et se transforment comme un rêve."
Hippolyte TAINE
extrait trouvé chez "Daniela et Luca"
 

 

Bonne journée et excellente semaine.

Les jours se rallongent...
Avez-vous commencé à regarder les catalogues de graines à faire germer pour le futur de vos jardin?



 En attendant un reflet magique de la Sérénissime.

dimanche 17 janvier 2010

Le jour se lève sur Venessia.




 

 

Bon dimanche à tous...

samedi 16 janvier 2010

Jeu de Michelaise: "le carosse de Cendrillon"


Alain et moi même avons passé le permis ensemble: il l'a eu du premier coup et moi la deuxième fois, après avoir bloqué en côte le frein à main...pauvre Monsieur Clément, l'examinateur.

Alain a eu comme première voiture une R8 rouge comme celle-ci (trouvée sur Google image)
Elle nous a amené à Bruges, entre autre et nous y avons de bons souvenirs. Les petits bisous au phare d'Antibes dans un petit coin calme et à l'époque-36 ans- peu fréquenté. Elle avait une bonne tenue de route et mon bel amoureux fendait la bise. Comme il était fier!


Cependant, il faut le dire, je n'ai pas pu conduire tout de suite, ceci avant que j'achète une "2CV spéciale" que je voulais verte comme la grenouille et que mon père avait choisi jaune:"mon pot de beurre", voiture que nous avons gardée 20 ans.
Revenons à la R8: croyez-vous que mon preux chevalier, durant ce temps sans voiture, me faisait conduire sa torpédo pour  ne pas perdre la main?
Que ne-nni!!!
Ah! heureusement que je ne suis pas rancunière, et que cela me fait sourire.
Quoique....

-" Dis moi, Alain, pourquoi Carole avait le droit de la conduire, Elle ?"
Éclat de rire!