deco

deco
DECEMBRE...

Membres

jeudi 14 octobre 2010

SUR LES TRACES DE BACH -7- WEIMAR


La ville de Weimar
fut  la résidence des Ducs de Saxe-Weimar, despotes éclairés,
elle a déjà en elle ce qui fera sa célébrité au siècle suivant à l'époque de Goethe et de  Schiller. 
A l'époque de Bach, le duc  Wilhem Ernst fonde et sauvegarde une authentique église d'état, exerçant une profonde autorité sur ses sujets. Mais pour autant la culture et les arts n'en sont as absents. 




 Construit par le duc Guillaume IV, au 17ème, le Wilhemburg était flanqué de deux autres palais, le Rotes Schloss et le Goldes schloss; il fut détruit en 1774 et remplacé par un nouveau palais le Schloss Goethe. 
Cet  incendie a complètement réduit en cendres des parties entières de cet imposant bâtiment. Les flammes ont aussi emporté l’église du château et l’orgue sur lequel jouait J.S. Bach.



la chapelle du château de Weimar vers 1660  entièrement détruite par l'incendie de 1774.

Bach est engagé  en 1708 à Weimar, où on lui offre le poste d'organiste à la chapelle du duc, il est également violoniste, altiste et claveciniste dans l'orchestre de chambre.
Il jouit d'une véritable liberté, gagne bien sa vie; deux fois plus qu'à Mülhhausen, plus la farine et le bois. 
en ces années là, le jeunde Bach bouillonne; son employeur lui permettant de se déplacer dans d'autres cours il est reconnu comme un prodigieux organiste?

"Ses pieds volaient par dessus les pédales comme s'ils avaient eu des ailes, et des sons puissants grondaient comme le tonnerre à travers l'église. Ce qui remplit Frederic, le prince régnant, de tant d'admiration et d'étonnement qu'il retira de son doigt un anneau orné de pierres précieuses et le donna à Bach dès que le son se fut évanoui."
Constantin Bellermann- Minden


A Weimar il joue sur un petit orgue qu'il affectionne et  qui vient d'être reconstruit en 1708 par Weishaupt.
C'est là également que sa famille s'agrandit. De 1708 à 1717 Maria Barbara aura 6 enfants- des jumeaux décèderont en 1713- dont trois garçons musiciens-nés, Wilhelm Friedemann, Carl Philipp Emanuel et Gottfried Bernhard.


Schloss Goethe


à suivre...

3 commentaires:

  1. Un tel bonheur! On aurait souhaité qu'il dure toute la vie du musicien!
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Très belle mosaïque et un ciel magnifique...

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées