AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

dimanche 25 juillet 2010

Un dimanche à la campagne

 

Lorsque les enfants grandissent,
ils éprouvent à un moment donné l'envie de quitter le cocon familial, ce que nous avons tous réalisé un jour ou l'autre. Nous connaissons cela, faire ses preuves sans papa maman, vivre et expérimenter Sa nouvelle liberté.
Rien d'anormal dans la continuité des choses de  la vie. Un passage obligé.



C'est ainsi qu'il est toujours agréable de les retrouver ensembles, car même en habitant dans la même ville, leurs activités, leurs goûts,  leurs amitiés font qu'ils ne se rencontrent pas tous les jours. Aussi les réunir autour d'un repas familial "du dimanche", à la campagne, reste pour moi un très grand moment de plaisir.


Mon gendre me fait aussi la surprise de se joindre au repas, cela arrive souvent car je sais que s'il le peut, alors que ce n'était pas prévu, il se dégage de son travail pour passer un moment dans cette autre famille qui l'a adopté, les mariages agrandissent ainsi le cercle familial.
Pas de pièce rapportée pour nous, comme mon père peut le signifier à son propre gendre et à sa belle fille... un fils à part entière.



Pour l'occasion un repas simple, quelques apéritifs comme ils les aiment,  coca oblige, puis s'enchainent les beignets de fleurs de courgettes et ceux de tomates du jardin, une salade, "balai de l'estomac" comme disait mon arrière grand-mère,  quelques farcis confectionnés maison, jamais de la même manière, cette fois-ci avec beaucoup de basilic divers...entre autre.
Une petite glace, le tout accompagné de rires, de blagues amusantes et cocasses, d'histoires de  tous les jours que nous découvrons avec délice.

Ils racontent, on écoute, on est fier de les voir ainsi, ils sont devenus des adultes, ils s'accomplissent, enrichis de  leurs propres expériences.
J'aime beaucoup les observer, et sans faire de bilan, car ce n'est pas dans ma nature, j'apprécie leurs différences, leurs jeux de mots, leurs complicités, signe d'une enfance passée ensembles.





Pendant qu'Alain discute avec Cédric, me voici en compagnie de mes deux larrons, nous nous ébattons avec force éclaboussures dans la piscine de 3,20 X 3,20.
Un luxe, pas besoin de longueurs supplémentaires, cela suffit à pratiquer moultes clowneries: et que je fais le canard, et que je tourne en rond à la queue leu leu, en essayant de provoquer un courant dans lequel on se jettera pour flotter en sens inverse et avoir la sensation du tournis. On vide le bassin, ou peut-être est-ce une façon d'arroser les alentours, un peu de javel...oups, ça ne fera pas de mal, ce n'est que passager.


Que de rires, de bêtises, à en boire la tasse! 
Adrien est certainement le maitre d'œuvre de ce spectacle, Marine hilare suit le mouvement avec son rire d'hirondelle et je vous assure que je participe au jeu de tout cœur, je retrouve leur âge, sans complexe aucun!
On ne vit qu'une fois!
Le ridicule ne tue pas!

On en a comme cela des sacs remplies, de  ces formules...restons simples et profitons de ces instants de connivence et de bonheur.
Retrouvons-les comme quand ils étaient petitous.

Pas de regrets, merveilleuses   récompenses... de notre état de parents.

A quand le prochain petit tour de table?

9 commentaires:

  1. Des photos vraiment très réussies :) Le bonheur tout simplement...

    RépondreSupprimer
  2. Une délicieuse page familiale !
    Très agréable à lire, à regarder ...
    Bisous de douce semaine.
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce qui s'appelle un délicieux dimanche ... Martine, comme je suis heureuse, émue, pour toi de ces moments précieux partagés avec tes enfants, radieux, épanouis auprès de vous comme dans leur vie à eux !... Comme tu as raison : profiter de chacun de ces instants, cueillir le bonheur où et comme il se présente... Vivre, sans aucune retenue, les plaisirs simples et si bienfaisants que nous offre la vie... C'est le secret des grands souvenirs de bonheur !... Carpe diem !
    Je te souhaite une semaine aussi douce et merveilleuse que ce beau dimanche...
    Bises,
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  4. Le bonheur est là juste là!!!!!! Préservons le!
    Ils sont beaux tes marmousets!
    Bonne journée Martine

    RépondreSupprimer
  5. Ce dimanche à la campagne est une vraie tranche de bonheur. C'est un plaisir de l'avoir partagé avec toi. Tes jeunes sont très beaux et ils semblent vraiment heureux. Quelle belle famille ! Je vous souhaite à tous de vivre de très nombreux dimanches comme celui-là.

    RépondreSupprimer
  6. Une belle tranche de vie comme beaucoup aimeraient en connaitre .
    Cela parait simple et pourtant cela ne l'est pas toujours,encore faut-il le vouloir ce bonheur,chose qui semble acquis en ces lieux
    Bravo tout est beau

    RépondreSupprimer
  7. Que ce bonheur familial fait plaisir à voir... et à lire ! On t'imagine volontiers, t'ébattant au milieu des tiens qui ont l'air tellement bien à la Pita Figa. Et toute cette joie, partagée, explose pour notre plaisir aussi, c'est merveilleux de te voir heureuse

    RépondreSupprimer
  8. Des instants pleins de douceurs qui sont des plages de bonheur. Cela doit être bien agréable de les avoir près de soi, de les voir ainsi évoluer, se retrouver. Bonne journée et à bien vite

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées