ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

dimanche 13 juin 2010

Une semaine bien remplie


Épisode 3

Vendredi

On ne rigole plus!
C'est le jour des évaluations du travail d'un cycle pour quelques élèves des classes de clavecin et de flûte à bec.
Tension retenue en ce début de journée. Trois clavecins trônent sur la scène de l'auditorium, le français , l'italien et le flamand. Chaises et pupitres sont installés, clavecins accordés  en différents tempéraments suivant les styles de répertoire, les répétitions se déroulent le matin.
 On voit bien que les élèves ne sont pas comme à leur habitude, et, plus ou moins concentrés, ils  font passer leurs angoisses dans cette réalisation sans jury.
En tant qu'enseignante je juge de ne pas mettre de pression en disant que toute bêtise commise ce matin ne se passera pas l'après-midi.
On tente ensemble de régler à l'amiable les petits accrocs, on rectifie les tempi, on canalise l'énergie  en faisant appel plus à la tête et à l'oreille qu'aux doigts.


Gabrielle
avec  Merlène, ancienne claveciniste qui  se consacre dorénavant au théâtre, 
et est venue spécialement pour lui tourner les pages.

Les jurés sont arrivés, on est toujours heureux de retrouver les connaissances amicales qui datent de nos  périodes où nous même passions nos concours. La vie ne nous donne pas assez souvent  le temps de renouer tranquillement ces liens  de retrouvailles et c'est l'occasion de remettre de l'ordre dans la chronologie des évènements familiaux d'un chacun.
Et oui, les enfants  grandissent aussi chez les autres!
On fait les présentations lorsqu'ils ne se connaissent pas, puis ils s'installent et le grand jeu commence.

Qui a le plus le trac, l'élève ou l'enseignant qui préfèrerait jouer à leur place?

Tout se passe au mieux, j'ai amené quelques cerises de la Pita Figa pour adoucir ces instants de concentration pour un jury  qui prend à bras le corps son rôle de juge concerné et responsable.


Accompagnée de Thémis et Athéna 
deux sœurs qui ont obtenues leur DEM;
elles vont présentées également un Sup, une à Lyon, une à Paris.

On arrive au DEM récompense finale pour une de nos étudiantes , Gabrielle, qui doit tenter dans quinze jours son entrée au SUP de Lyon. Presque une heure de programme en solo et en musique  de chambre. 
Ma jeune collègue Raphaële, qui est leur enseignante, a accompli un  travail remarquable entre le programme de clavecin solo et la pratique d'ensemble. 
Cela fait trois ans qu'elle s'occupe de ce groupe qui, sur instrument moderne, arrive à donner le change dans un style baroque accompli.



Comme ils sont concentrés, manageant leur prestation avec conviction et courage, car ce n'est pas une audition, un concert, mais une épreuve où le jugement et l'écoute des professionnels vont valider le sérieux du travail, leurs qualités musicales, l'aboutissement d'un niveau atteint.
Après délibération les résultats seront donnés. beaucoup de libération, de joie pour les passages réussis et le Dem remis avec félicitation du jury.

La journée aura été longue car après ces résultats , notre grande prend un cours en prévision de Lyon avec un des membres du jury.
Nous étions au CNRR à 8h30, nous en partirons à 20h30.

Ce n'est pas du sérieux cela?
sourire...
Quel métier génial!
 
Photos de Merula Micans

1 commentaire:

  1. Pour faire écho aux réflexions du chapitres des quartiers difficiles . Quelque part en Amérique latine, des instruments de musique sont distribués aux enfants pauvres et ceux-ci sont encadrés pour leurs apprendre à en jouer. Voyez-vous un gouvernement en Europe faire de même ???

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées