ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

mardi 22 juin 2010

Une journée d'été



 Elle  a commencé, enfin, par un ciel très bleu!

Un beau bouquet de pivoine pour m'accueillir au moment du café, bouquet offert par "petit Louis", un jeune élève passionné de clavecin...


Départ pour le conservatoire: après avoir accordé le clavecin pour ce soir, il me reste du temps, un peu un début de vacances, les cours s'effilochant puisque les élèves n'ont plus de cours. 

Lundi,  Cours Saleya, journée brocante à Nice. 
Déambulation par le vieux Nice, le long des rues étroites, sombres, propices à la fraicheur en pleine chaleur,



...on lève les yeux car il y a toujours quelque chose de curieux à découvrir;on connait cela  quand on visite par exemple... Venessia!

 L'église Sainte Rita est ouverte, un moment de calme, loin de l'agitation en tout sens des touristes. Recueillement devant cet intérieur à taille plus humaine que certaines cathédrales.


Par une trouée , je peux voir ce ciel , ce sera la journée encore du bleu, pour le plus grand plaisir de mes yeux qui semblent s'ouvrir un peu plus largement.



Tout  a repris rapidement son rythme estival: la plage remplie de baigneurs qui vont parfaire leur bronzage; attention crème solaire et chapeaux de paille oblige. Un pêcheur prépare sa future bouillabaisse...il faudra qu'il la complète certainement chez le poissonnier, mais il aura pris du plaisir au bord des rochers aiguisés.

Quant aux  parachutes ascensionnels, ils s'ébattent de leurs bulles colorées dans l'air pur et échauffé.
Tiens donc il y a des "zèbres" qui volent!

 La mer n'est pas uniforme, jour de vent qui remue les fonds, cela donnant une mosaïque de bleus.


Aujourd'hui sur les bancs des vendeurs, j'ai pu observer des objets kitch , et oui les modes illustrent les  délires des temps passés. En voici quelques exemples...l'homme aux coquillages!!!



En parlant de mosaïque, c'est aussi la fête de la Musique...ça se sent, ça se voit et  ça s'entend.


Il aurait pu accorder sa guitare celui là, par contre ce jeune joue très bien, il anime de ses préludes et danses l'agitation des curieux qui touchent les beaux objets exposés avec  sens artistique pour attirer le regard de la clientèle.
Frémissement et stupeur du marchand rongeant patiemment son frein devant la maladresse sous-jascente de ce monsieur:
-"Attention, il y a  un couvercle..."
On est à deux doigt d'une scène de dispute.
Ouf! c'est passé, sans dégât.
Je suis toujours  sidérée par les gens qui, sans  précaution et sans gêne,  manipulent l'histoire vécue de toutes ces marques du passé qui ont réussi à traverser le temps sans casse ni fêlure.




Il est temps de retourner au CNRR.



Les classes primaires viennent passer l'après midi suivant un parcours fléché; on leur offre des découverts instrumentales diverses et variées: percussion, flûte à bec, saxophone, un joli conte brésilien, puis s'enchainent les différentes prestations des classes volontaires pour ce grand jour de démonstration. Petit orchestre, grands violoncellistes, chorale, trombonistes en herbe, trompettes,  et j'en passe; on danse le madison, enfin celles qui osent, ça fourmille, avec joie et bonne humeur. Dedans, dehors, dans le hall, sur le parvis, dans l'auditorium.





Les enseignants baignent aujourd'hui, 21 juin, dans des flots bleus d'allégresse, une belle manière de dire "bonnes vacances, on se retrouve en septembre".

Des idées, j'en ai récupérées moi aussi. Des pistes de travail, de quoi animer avec bonheur la rentrée. 
Mais on n' en est pas encore, l'été ne fait que commencer, il va s'écouler tranquillement,  je le souhaite, comme il se doit pour recharger les batteries, un peu à plat il faut bien le constater.

La journée a débuté à 6 heures du mat', elle se termine à 22 h. 
Je reprends le chemin du retour via la Pita Figa. Le rideau légèrement agité par une brise caressante se referme lentement accompagné par les lucioles qui illuminent ma route ...



Mardi  vient de commencer, toujours  bleu et  très ensoleillé!


9 commentaires:

  1. Je vous imagine très bien déambuler dans les ruelles du Vieux Nice où toujours je me sens bien.
    Je vous suis dans votre promenade, tiens la cascade du Château, de là j'ai photographié cette rambarde serpentine en terre cuite et la baie.
    Sainte Rita, il me faudra y aller, mais j'ai tant à découvrir, des plaisirs à venir mais en attendant ce plaisir présent que vous nous offrez et qui résonne singulièrement dans mon cœur.
    Miss L.

    RépondreSupprimer
  2. Quel bonheur d'habiter une ville aussi colorée que Nice . Une ambiance chaleureuse et un bord de mer...le rêve.La beauté au quotidien et un bouquet qui me fait envie bien que j'en aie un sous les yeux...des pivoines roses !

    RépondreSupprimer
  3. Bonnes vacances bien méritées pour toi Martine!!!
    Oh que tu me donnes envie de revoir le "vieux Nice"!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Chronique d'un jour d'été, tout y est, surtout ta présence, cette façon que tu as d'être critique et positive en même temps, cette envie de vivre qui émane toujours de tes billets, un régal !
    Merci encore, Martine et bonne perspective de vacances...
    Norma

    RépondreSupprimer
  5. le blog, toujours plus beau.. comme la météo!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu grand plaisir à vous suivre tout au long de cette journée d'été. Une remise en forme de bonheur, de musique et de ciel bleu! Merci, Martine, cela fait beaucoup de bien de lire un si charmant reportage et de voir de si belles et joyeuses images. Que ce bonheur continue à vous entourer tout le reste de l'année!
    Anne

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle (dernière) journée tu nous racontes là !! on aurait envie d'être aussi au conservatoire, de flâner avec toi dans les rues de Nice, on admire tes pivoines et on chine avec toi ! super... enfin les vacances, cela me semble largement, amplement et délicieusement mérité Martine !

    RépondreSupprimer
  8. Le festival ! plein soleil...plein les yeux !

    RépondreSupprimer
  9. Quel beau billet! Et chaque mosaïque un petit bonheur! C'est bientôt les vacances alors?
    Très belle et agréable journée

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées