AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

samedi 14 novembre 2009

Des Idées Heureuses

Portrait de François Couperin d'après une gravur de Flippart.
On y reconnait sous la main élégante la pièce des Idées Heureuses au côté de la croix de Saint Jean de Latran qu'il avait reçu du pape en 1702 pour être "un serviteur passionnée de l'Italie"

Quelques explications sur ces Idées...Heureuses.


François Couperin est un de nos compositeurs français de la fin du XVIIème et du début du XVIIIème qui nous accompagne tout au long de notre vie de musicien claveciniste.
Pour ma part, il m'a été donné de l'apprécier très tard, car mon professeur n'envisageait que la partie technique de l"Affaire", oubliant la partie essentielle, "la Musique".
C'est en préparant un concours que j'ai mis le pied à l'étrier, déchiffrant les 4 livres pour cet instrument en une journée.
Difficulté de par l'ornementation très riche, les tempis de certaines pièces, l'expressivité à trouver sans exagération ni mièvrerie, mais quel personnage à découvrir, à la fois public de par sa fonction de musicien du Roy et de maitre de musique des enfants royaux, mais que sait- on réellement de sa vie, si ce n'est quelques miettes d' informations données avec pudeur dans ses préfaces?
De mesure en mesure, de pièce en pièce, d'ordre en ordre la rencontre qui ne devait plus me quitter...
"L'Art de toucher le clavecin" est une référence pour nous les enseignants, une des rares méthodes explicatives, assez claire, des exemples, des doigtés, des préludes, les anecdotes d'un musicien à la cour.


fac-simil de la pièce extraite du second Ordre du premier livre.



4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la musique de Couperin. Je comprends que du temps soit nécessaire pour l'apprécier à sa juste mesure, celle des sentiments retenus avec pudeur et élégance. Il faut avoir vécu pour savoir tout ce qu'elle contient, mais alors elle touche au plus profond de nous-mêmes.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Couperin, clavecin.... J'ai appris à aimer cet instrument la toute première fois sur un bateau-mouche, le long de la Seine avec Scalatti et beaucoup plus tard à Caen avec William Christie et Emmanuelle Haïm.
    Tiens, tu me donnes envie de rechercher les CD de couperin, interprétés par qui ?

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas réussi à lire votre nouvelle publication sur l'Avent. La page est indisponible. Est-ce normal?
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. J'avais fait un essai pour installer un nouveau programme puis je l'ai effacé ne sachant pas qu'il avait déjà été mémorisé... je le referai demain s'il n'est plus en brouillon.
    Touchée par votre fidélité.
    bonne nuit.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées