deco

deco
DECEMBRE...

Membres

samedi 14 novembre 2009

Conseils pour Alter Ego

Clavecin Ruckers

"Les personnes qui commencent tard ou qui ont été mal montrés feront attention que comme les nerfs peuvent être endurcis, ou peuvent avoir pris de mauvais plis, elles doivent se dénouer ou se faire dénouer les doigts par quelqu'un, avant que de se mettre au clavecin; c'est à dire se tirer ou se faire tirer les doigts de tous les sens; cela met d'ailleurs les Esprits en mouvement; et l'on se trouve plus de liberté."

"Les hommes qui veulent arriver à un degré de perfection ne devraient jamais faire aucun exercice pénible, de leurs mains. Celles des femmes, par la raison contraire, sont généralement meilleures; J'ai déjà dis que la souplesse des nerfs contribue beaucoup plus au bien jouer, que la force; ma preuve est sensible dans la différence des mains des femmes, à celles des hommes; et de plus la main gauche des hommes dont ils se servent moins dans les exercices est communément la plus souple au clavecin."
François COUPERIN "L'Art de toucher le clavecin" 1716


6 commentaires:

  1. Merci pour cette photo de clavecin. Il est tellement beau qu'on doit craindre d'en jouer! Mais ce n'est certainement pas votre cas, vous qui en avez le talent.
    Merci aussi pour l'extrait de Couperin. Tout ce qu'il a composé est d'une extrême finesse.
    Bon dimanche à vous.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette très juste remarque de Couperin. Je connais bien cette raideur, non seulement des doigts mais des poignets, bras et épaules, jusqu'au début de tendinite parfois. Mais cette agilité tant recherchée n'est-elle pas plus spécifique du clavecin qui, me semble-t-il ne supporte aucune lourdeur: chaque fois que j'ai touché quelques notes de cet instrument, j'ai eu peur de le casser. Au piano, comment maitriser le toucher sans travail de la main, surtout la gauche justement! Paradoxe! Il va falloir que ma dévouée moitié me tire les doigts tous la soirs! Pourquoi pas; il y a plus désagréable! Merci pour cette très délicate attention. Alter Ego

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les sublimes Barricades Mysterieuses que j'aime tant et que j'ai dans ma discothèque interpretées par B.Verlet ,C.Rousset, O.Beaumont.Il y a longtemps que j'écoute du Couperin,adorant le clavecin.Et les émouvantes Lecons des Ténebres!
    Si vous faites un concert à Paris ,prevenez moi ,j'y cours.

    RépondreSupprimer
  4. Très efficace ton billet Idées Heureuses : Alter s'est replongé ce matin dans L'art de Toucher le piano d'ALan Fraser et il "bosse sérieux" !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet instant précieux. Les mains attirent toujours mon regard. Quand Camille était à Garches j'ai lu des livres sur le cerveau.. je me souviens d'une image montrant les connexions établies entre les doigts d'un pianiste et les zones du cerveau au travail...impressionnant.Ma pauvre Camille n'a plus l'usage de ses mains..les tendons sont rétractés. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  6. Martine, sais-tu qu'il existe une transcription au luth des "baricades mistérieuses" (avec un r et sans y) de Couperin par Miguel Serdoura? Pierre te dirait que c'est magnifique! Et je serais d'accord avec lui. Merci de m'avoir rappelé que Couperin composait d'abord pour le clavier!!!

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées