ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

dimanche 11 octobre 2009

Chagall

Hier après-midi nous sommes allés au musée Marc Chagall avant le décrochage de l'exposition "Dis-moi Blaise "qui se termine mardi.

Les jeunes clavecinistes de cette année (en moyenne 6-7 ans) étaient conviés avec crayons de couleurs et papier dessin pour coucher leurs impressions et organiser ainsi l'affiche des auditions musicales de l'année données au musée.

Encadrés par deux ados, Alain et moi même, les vingt "artistes" devaient choisir un mot d'après les textes de Blaise Cendrars ou de Marc Chagall, et accompagner celui ci de couleurs et formes d'après les impressions retenues par leur mémoire ...
Ils étaient en devenir quant à la lecture et l'écriture, certains ayant juste retenu un article, mais pourquoi pas?
Peu de conférence, quelques éléments de forme, les têtes à côté, les pattes de poule de Charlot, les animaux, le bleu, le vert, le jaune, le rouge, "l'orange", les vaches, la Tour Eiffel
, Paris, l'artiste...
Chacun à son rythme, Laluna me tenant la main, Arthur vif comme l'éclair, Yuliu le petit russe qui découvre sur un tableau
de Chagall sa langue maternelle et nous traduit quelques mots , Lucas qui vient pour la cinquième fois et connait pas mal l'Artiste et sa symbolique (!), Ana et Emy ,mes nièces, invitées et bien contentes de participer en compagnie de tonton et tata.

Il y a toujours ce moment magique de silence dans le bel auditorium bleu lorsque les enfants sont concentrés sur leur création. C'est le moment où tout ce dévoile, l'observation, la sensibilité de chacun, la manière de se laisser aller pour certains, la retenue pour d'autres, leur donner confiance étant un grand plaisir, lorsque ça marche.
Silence encadré par les beaux vitraux racontant la Création et, sur scène, Le Clavecin qu'ils feront sonner bientôt....le 5 décembre si tout va bien.
Quelle sereine après-midi!
A chaque fois, je suis sûre que Marc Chagall fait le voyage pour venir nous rendre visite...

6 commentaires:

  1. Merci de nous restituer cet après-midi de tendresse et d'émerveillement. Oui, je pense aussi que Chagall était parmi vous dans ce moment d'art et de partage.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Oui, merci! J'aurais aimé moi aussi avoir des profs qui m'emmènent voir des expositions! Malheureusement, je n'ai eu que des professeurs qui m'emmenaient voir des pièces de théâtre, épouvantablement longues dans mes souvenirs!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle charmante après-midi passée en compagnie d'enfants déjà très intéressants !
    Merci pour la belle description de ces agréables moments.
    Cela me fait penser aux enfants de la petite école d'ici, qui une fois par an, visitaient les ateliers des artistes (ce n'était pas Chagall), mais tout de même des professionnels, et qui ensuite devaient faire un petit article, faire des fresques etc...Une première éducation vers la peinture et le dessin, ainsi que l'expression écrite.

    RépondreSupprimer
  4. Quel merveilleux moment, surtout observé comme tu le fais... Chagall est immédiatement accessible à des tout petits, surtout si on les accompagne avec attention... Pour vous tous, un vrai partage... Oui JMV c'est merveilleux d'être accompagné par des adultes attentifs dans les musées, mais c'est possible à tout âge ! et quelle chance d'avoir vu des pièces de théâtre, fussent-elles abominablement longues : car finalement c'est la familiarité avec ces formes de communication qui compte et qui fait qu'on y revient, plus tard !

    RépondreSupprimer
  5. La dernière phrase de votre chronique m'a fait pleurer tant elle m'a ému. Ces enfants sont chanceux de pouvoir cotoyer l'art et d'être invités et encouragés à s'exprimer.

    Linda

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien la façon dont tu parles de ce moment et je peux très bien imaginer l'émerveillement de ces enfants ! Loin pourtant d'avoir été biberonnée à la Culture, j'avais vers 6-7 ans un petit livre sur Chagall qui m'a beaucoup marquée.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées