AUTUNO

AUTUNO
SEPTEMBRE...L'AUTOMNE POINTE SON NEZ.

Membres

jeudi 20 août 2009

Quelques images pour Tramezzinimag...

Les postes restantes de la Porte Fausse

« La Porte Fausse est plus qu’un simple passage, elle est aussi un lieu de mémoire, celui évoquant le moment où une époque passe à une autre, un monde s’ouvre à un autre : « la vieille ville » à « la moderne », aussi vivante l’une que l’autre.

Mon désir est de concevoir, dans ce quartier très populaire, un lieu qui permettra de vivre une expérience esthétique et poétique unique, tout en se confrontant, dans le même temps, à la réalité de notre monde contemporain.


Ce lieu, qui sera caractérisé par la beauté des matériaux utilisés, le marbre et l’or, sera aussi celui de la convivialité.

Il sera pensé pour accueillir des messages sous forme d’enveloppes, de cartes postales ou de papiers pliés qui seront déposés sur un plateau placé à cet effet. Il faut imaginer ces envois comme des messages pouvant être lus par les habitants du quartier de la Porte Fausse ou d’un autre de la ville, mais aussi par ceux vivant dans différentes cités du monde. »
Sarkis
Mars 2006

Léo et Petu en plein travail.


On aligne les feuilles d'or pour former des séries de bandes.


Que ferait l'Artiste sans ses mains?


Le Maitre d'œuvre explique...


Masse de feuille d'or.

5 commentaires:

  1. Superbe. Plus belle encore l'idée de l'artiste, avec les messages.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Chapeau ! quand on connaît la délicatesse d'une feuille d'or et l'adresse nécessaire pour la manipuler. Mais j'imagine que sur une surface pareille, il faut un bon nombre de ces feuilles d'or.
    Des messages laissés par les passants... pour lutter contre l'envahissement de l'informatique ! Je suis preneuse, mais dites-moi ou se trouve cette porte. Si je comprends bien , à Nice ? Qui lira les messages ?

    RépondreSupprimer
  3. Les petits carnets ont une dizaine de feuilles d'or, le format étant de 10x10. Le geste est délicat, il faut souvent utiliser le souffle pour les décoller du support, beaucoup d'adresse, de précision.
    La Porte- Fausse dans le Vieux Nice a été restaurée sur un projet artistique de Sarkis: marbres de Carrare, avec des veines superbes, et le plafond recouvert de 14000 feuilles d'or.Maitre d'œuvre le petit frère!

    RépondreSupprimer
  4. Ah mais, quelle bonne idée ce reportage sur un art difficile et fascinant...14000 feuilles, mazette, un vrai exploit ! J'ai toujours été éblouie par le maniement de ces fragiles voiles d'or, et là, je suis servie, en direct... Super...

    RépondreSupprimer
  5. Beau travail et belle initiative. Les 14000 feuilles viennent-elles de notre artisan vénitien, l'ultime batifogia ? Merci pour la dédicace !

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées