ESTATE

ESTATE
JUILLET...SI CHALEUREUX...

Membres

lundi 31 août 2009

J'ai trouvé...nos tenues pour le mariage! (3)



Le scaphandre de Karl Henrich Klingert (1797)

Constitué d’un casque et d’une cuirasse métallique, le scaphandre de Klingert est alimenté en air par de longs tuyaux reliés en surface à une pompe manuelle. Il est testé par son inventeur dans le fleuve Oder, à 7 mètres de profondeur.

Dès 1841, le scaphandre à casque et à vêtement étanche en toile caoutchoutée, réalisé par Auguste Sibbe était opérationnel. Les premières utilisations concernaient le renflouage des épaves et les travaux portuaires. On fit ensuite de fructueuses pêches d'éponges et de corail rouge très demandés.

C'est en 1880 que l'usage du scaphandre à casque fut introduit en Polynésie pour le ramassage des nacres. Il fut ensuite prohibé en raison des nombreux accidents survenus puis autorisé à nouveau après le cyclone de 1903.


3 commentaires:

  1. Il fallait être courageux ou inconscient... Ou, croire tellement à son invention... C'est évidemment ceux-là qui font avancer le science.

    Pour le mariage... allez-vous à *cent mil lieux sous les mers * ! Je ne vous suivrais pas, en signe de terre, je crains d'aller sous l'eau, goûte mieux les poissons derrière une vitre de musée... Hélas !

    Batrice, de Lôsanne.

    RépondreSupprimer
  2. C'est original, mais qu'en disent les futurs époux? Et puis comment s'entendre sous l'eau avec cet équipement? Les invités seraient-ils tous enthousiastes? Merci pour cette note d'humour, en tout cas.
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Je ne m'en souvenais pas de celle là !
    Bientôt l'anniversaire, l'an dernier, vous étiez déjà dans les préparatifs
    et mon doudou vient de se séparer de sa douce (la nouvelle), j'aimerais être grand-mère et c'est pas pour demain.

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées