deco

deco
DECEMBRE...

Membres

mardi 4 août 2009

Fontana Rosa: un jardin espagnol (2) .

Entrée de la villa
La ville de Menton par son micro-climat compte bon nombre de jardins qui depuis peu retrouvent leurs structures d'antan. C'est Fontana Rosa qui, encore dans un état délabré, est depuis 1990 restauré par les fonds des Monuments historiques et la municipalité.
Vicente Blasco Ibanez (1867-1928), militant républicain, fondateur du journal El Pueblo, arme de lutte contre le gouvernement monarchique espagnol et l'église s'installe en France en 1913. En 1918, il rejoint la Côte d'Azur, et, c'est durant l'été 1921, qu'il achète Fontana Rosa vendu aux enchères.

Pot en céramique.

Il va y apporter les couleurs de sa Valence en composant un jardin hispano mauresque : eau, bassins, rosiers, œillets, jasmins et lis, faisant créer des zones d'ombre et de fraicheur par des allées surlignées de pergolas,

Motif de banc.
y ajoutant des couleurs vives grâce aux bancs en céramiques, des jardinières en terre cuites.Charmé par l'odeur des agrumes en fleurs, il rajoute des plantations
de citronniers mentonnais et d' orangers lui rappelant Valence.

Banc restauré dans la partie basse.

Il s'inspire de la villa Médicis en créant un havre de paix, de lecture et de méditation, accueillant ainsi ses amis lettrés pouvant poursuivre dans ce paradis leurs travaux d'écriture et va en faire le "jardin des romanciers".

Motif de dossier de banc.
Lui même grand romancier prolifique de son époque, il verra un certain nombre de ses écrits portés à l'écran:"Arènes sanglantes" dont les rôles sont tenus entre autre par Rudolph Valentino et Lila Lee, "Les quatre cavaliers de l'Apocalypse", "Mare Nostrum", "La tentatrice", "La bodega".


Vue sur la partie haute du jardin encore en plein travaux : la salle de projection, la bibliothèque.


Image bucolique pour honorer la Méditation.
...finis.

3 commentaires:

  1. Fontana Rosa est bien plus qu'un jardin! Cet endroit magnifique, qu'on pourrait considérer comme un salon littéraire extérieur, mérite la restauration entreprise. Merci de nous faire découvrir ce lieu.
    Merci aussi pour l'histoire amusante sur mon blog.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Cela semble en effet un de ces lieux chargés de passé littéraire que les italiens disent "suggestivi"... on y ressent, quand on y est, comme une ambiance palpable et très évocatrice. Jolie visite !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore les jardins mauresques, j'adore l'architecture mauresque, à tel point que je me demande si je n'étais pas Shéréazade dans une vie intérieure !
    Trêve de plaisanterie, il faudra que je visite cette ville à un prochain passage dans la région. J'en ai souvent entendu parler.
    Quand à la pluie, ce serait évidemment dommage qu'il pleuve sur une mariée. Je croise les doigts et y pense très fort. Il paraît que la volonté en pensée peut faire des miracles....

    RépondreSupprimer

Heureuses Idées